Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Maroc: disparition du critique littéraire Ahmed Farchoukh à l'âge de 54 ans


Mercredi 15 Juin 2016 modifié le Mercredi 15 Juin 2016 - 20:05




Le chercheur et critique littéraire Ahmed Farchoukh s'est éteint, mardi à Meknès, à l'âge de 54 ans. Le défunt, considéré comme l'un des plus importants spécialistes du discours narratif arabe, a rendu l'âme mardi après-midi dans une clinique de Meknès à la suite d'une longue maladie, apprend-on auprès de l'Union des écrivains du Maroc (UEM).

Selon l'UEM, Ahmed Farchoukh appartenait à la nouvelle génération des critiques marocains qui a contribué, de manière remarquable, au rayonnement du paysage culturel national et au développement de l'expérience critique marocaine, et ce grâce à sa vision, sa perception et sa conscience critiques uniques qui se reflètent dans ses ouvrages de grande valeur. Feu Ahmad Farchoukh est également connu pour son dynamisme scientifique, pédagogique et professionnel, que ce soit au niveau de l'écriture, de l'enseignement ou de la supervision, indique l'UEM, précisant que le défunt a occupé le poste de secrétaire général de la section de l'Union des écrivains du Maroc à Meknès pour trois mandats consécutifs.

Le regretté avait notamment remporté le Prix du mérite à "Dar Numan" de la culture au Liban en 2006. Il compte à son actif plusieurs ouvrages dont "L'esthétique du texte narratif", "Vie du texte: études en narration", "Rénovation de l'étude littéraire" et "L'enfance et le discours", ainsi que des contributions publiées dans nombre de revues marocaines et arabes.
Mercredi 15 Juin 2016 - 20:04





Nouveau commentaire :
Twitter