Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Maroc: des jihadistes voulaient "rallier" Jund al-Khilafa en Algérie (ministère de l'Intérieur)


Lundi 29 Septembre 2014 modifié le Mardi 30 Septembre 2014 - 05:34

Les membres de la "cellule terroriste" démantelée en fin de semaine dernière dans le nord du Maroc avaient décidé de "rallier" Jund al-Khilafa, le groupe jihadiste ayant revendiqué l'assassinat du Français Hervé Gourdel en Algérie, a affirmé lundi le ministère marocain de l'Intérieur.




Les autorités marocaines et espagnoles ont annoncé vendredi dernier avoir procédé au démantèlement "d'une cellule terroriste" chargée de "recruter des combattants pour le compte de l'organisation Etat islamique" (EI). Huit membres ont été arrêtés à Nador et son chef présumé, un Espagnol d'origine marocaine, dans l'enclave voisine de Melilla, où il résidait.

Evoquant les avancées de l'enquête, Rabat a indiqué lundi que ce groupe avait pris pour nom "Ansar l'Etat islamique au Maghreb Al-Aqsa".

"Après l'intensification des frappes des forces de la coalition sur la région syro-irakienne et le durcissement des mesures sécuritaires contre les volontaires pour le jihad", ses membres avaient "décidé de rallier Jund al-Khilafa", du nom du groupe ayant prêté allégeance" à l'EI en Algérie, a ajouté le ministère de l'Intérieur dans un communiqué.

Ils avaient également "intensifié leurs contacts avec des jihadistes marocains membres (de l'EI), qui planifiaient de regagner le royaume pour perpétrer des actes de barbarie", selon le texte.

De 1.500 à 2.000 jihadistes marocains combattent actuellement en Syrie et en Irak, selon Rabat, qui dit craindre qu'ils profitent de cette expérience pour commettre des attentats à leur retour.

Le gouvernement marocain vient, à ce titre, d'adopter un projet de loi visant à renforcer sa législation antiterroriste afin de lutter en particulier contre l'enrôlement de certains de ses ressortissants par l'EI.

Lundi 29 Septembre 2014 - 18:00

Avec AFP




Nouveau commentaire :
Twitter