Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Maroc : des institutionnels américains "impressionnés" par la Centrale solaire "Noor I"


Jeudi 14 Avril 2016 modifié le Jeudi 14 Avril 2016 - 20:24

Des acteurs et institutionnels américains opérant dans le secteur énergétique ont salué, mercredi, lors d'une visite à la centrale solaire "Noor I" à Ourazazate, le leadership du Royaume dans le domaine des énergies renouvelables, appelant à s'inspirer du modèle marocain en la matière.




Les projets d'énergies renouvelables au Maroc donnent toute la mesure de l'ambition de ce pays de même qu'ils renseignent sans équivoque sur son leadership régional en matière de ce segment énergétique, a souligné Catherine Kate, de l'initiative gouvernementale américaine "Power Africa".

Dans un entretien à la MAP en marge de cette visite, la responsable américaine a ajouté que le Maroc a éloquemment prouvé la capacité des énergies renouvelables à satisfaire les besoins énergétiques, appelant à tirer les enseignements de la démarche marocaine en vue de la généraliser sur les autres pays africains.

La visite "agréable et inspiratrice" à "Noor I" a permis aux opérateurs publics et privés américains de prendre connaissance, in situ, des avancées qu'a accomplies le Maroc dans le domaine des énergies propres, a dit Mme Kate.

Pour sa part, Elisabeth Myers, de l'Organisation "Myers Energy International", qui se rend pour la première fois à Ouarzazate, s'est dite "impressionnée" par la Centrale solaire Noor I.

"Cela fait 25 ans que je suis de très près la prolifération des structures solaires et je ne peux qu'admirer cette prouesse ... Félicitations au Maroc et félicitations au MASEN (Agence marocaine de l'énergie solaire) .. Je suis impatiente de visiter les deuxième et troisième centrales (Noor II et Noor III)", a-t-elle confié, enthousiasmée.

"Noor I", au même titre que les autres projets d'énergies renouvelables, reflètent la vision "progressiste et prospective" du le Roi Mohammed VI, ces initiatives s'intégrant dans une série de programmes draconiens qui ont et auront des retombées significatives sur l'économie marocaine, particulièrement dans l'avenir.

Abondant dans le même sens, Deby Dankin, de l'American University of Leadership, a loué le leadership du Maroc en matière d'énergies propres, ajoutant que les projets d'envergure qu'il a lancés lui ont permis de se démarquer à toute allure dans ce domaine.

En faisant siennes de telles approches, le Maroc a développé un "modèle à suivre" pour ce qui est de la mise en place de projets énergétiques conciliant, savamment, efficacité et compatibilité avec les standards environnementaux reconnus, a-t-elle fait observer.

Mme Dankin a, par ailleurs, appelé les investisseurs américains à saisir au vol les énormes opportunités qu'offre le Maroc dans ce domaine.

Le Roi Mohammed VI avait présidé, début février à la Commune Ghessate (Province de Ouarzazate), la cérémonie de mise en service de "Noor I" (première centrale du complexe solaire "Noor-Ouarzazate"), et procédé au lancement officiel des travaux de réalisation de la deuxième et troisième centrale de ce mégaprojet (Noor II et Noor III).

"Noor I" est la plus grande centrale au monde adoptant le procédé de production dit IPP (Independent Power Producer), d'une puissance de 160 MW avec une capacité de stockage de 3 heures.
Jeudi 14 Avril 2016 - 14:51





Nouveau commentaire :
Twitter