Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Maroc: démantèlement d'une cellule terroriste d'embrigadement de combattants marocains pour l'EI


Vendredi 12 Septembre 2014 modifié le Vendredi 12 Septembre 2014 - 20:56

La brigade nationale de la police judiciaire a procédé, sur la base d'informations précises recueillies par la Direction générale de la Surveillance du territoire national, au démantèlement d'une cellule terroriste de sept individus, dirigée par un instituteur et dont les membres s'activaient à Fès, Outtat El Haj et Zayou dans l'embrigadement de combattants pour rallier l'organisation "l'Etat islamique" en Syrie et en Irak.




Un communiqué du ministère de l'Intérieur, parvenu vendredi à la MAP, indique que cette opération intervient dans le cadre des efforts soutenus menés par les services de sécurité pour faire face au danger terroriste.

Les investigations ont confirmé que cette cellule avait procédé à l'embrigadement et de l'envoi de plusieurs marocains pour combattre dans les rangs de l'organisation "DAECH" en Irak et en Syrie et ce, en coordination avec ses dirigeants de terrain parmi lesquels figure un ancien détenu poursuivi dans le cadre d'une affaire de terrorisme, a ajouté la même source.

Le ministère précise que cet ancien détenu est un membre actif du prétendu "tribunal légal" de cette organisation terroriste qui émet des jugements barbares au nom d'abou Bakr Al Baghdadi à l'endroit de ceux qui s'opposent à sa doctrine.

Les mêmes investigations ont confirmé l'implication des membres de cette cellule dans la planification, à partir de ce foyer, pour mener des attaques terroristes visant des positions sensibles dans le Royaume, puisqu'ils ont reçu dans ce cadre des instructions les engageant à respecter les règles de l'action secrète et utiliser de fausses identités pour mettre en application leurs plans criminels, poursuit la même source.

Les sept individus suspects seront déférés devant la justice dès la clôture de l'enquête diligentée sous la supervision du Parquet général compétent.
Vendredi 12 Septembre 2014 - 12:18





Nouveau commentaire :
Twitter