Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Maroc : aux obsèques de la mère du leader du PPS Nabil Benabdallah, majorité et opposition se retrouvent


Mardi 12 Septembre 2017 modifié le Mercredi 13 Septembre 2017 - 15:00

Au Maroc, les obsèques peuvent être l’occasion de réunir majorité et opposition dans une rare proximité, notamment les pro El Othmani et les aficionados de Benkirane.

Narjis Rerhaye (à Rabat)




C’est ce qui a été donné à voir ce mardi 12 septembre, à Rabat, au cimetière Ach Chouhada. Sous un soleil de plomb, le gotha politique, associatif et médiatique, a accompagné jusqu’à sa dernière demeure la mère de Nabil Benabdallah, le secrétaire général du PPS et ministre de l’habitat et de l’urbanisme.

En tête du cortège funèbre qui s’est ébranlé depuis la mosquée après la prière d’Ad Dohr, le chef de gouvernement vêtu d’une djellaba blanche est aux côtés de Nabil Benabdallah. Dans la foule, le conseiller royal André Azoulay, des ministres du Rassemblement national des indépendants, de l’Union socialiste des forces populaires et du PJD. Boussaid, Lahcen Daoudi, Mostafa Khalfi, Benabdelkader. Des ex du gouvernement Benkirane ont également fait le déplacement : Anis Birrou, Mohmaed Louafa, Amine Sbihi, Taoufiq Hjira, Saad Alami, Abdelouahad Souhail.

Du côté de l’opposition, Hamid Chabat, le leader de l’Istiqlal est à proximité de N. Benabdallah et Saadeddine El Othmani. Un représentant du Parti Authenticité et Modernité est également présent : le syndicaliste et membre du bureau politique Ali Lotfi. Tard dans la nuit de lundi, le PAM avait adressé un message de condoléances au leader du PPS.

Si le premier secrétaire de l’USFP s’est fait porter pâle, Abderrahmane Youssoufi s’est rendu en fin de matinée au domicile de la défunte alors que l’ancien leader du parti de la rose Mohamed Yazghi s’est fondu dans la foule du cimetière Ach Chouhada.

La présence d’Abdelilah Benkirane, le tonitruant secrétaire général du PJD portant contre toute attente un costume sombre, n’est pas passée inaperçue. Arrivé en retard au cimetière -au moment de la mise en terre de la dépouille-ce sera lui qui rendra le dernier hommage sous forme de prière à Hajja Amina Ramzi, la mère de Nabil Benabdallah. Une sorte de partage des rôles et une étrange cohabitation où le chef de gouvernement Saadeddine el Othmani était en tête de cortège pour conduire la défunte jusqu’à sa dernière demeure alors que le patron des islamistes et premier ministre déchu a déclamé l’ultime prière.

Les deux hommes se sont soigneusement évités. La politique finit toujours par reprendre ses droits…


Mardi 12 Septembre 2017 - 17:55





Nouveau commentaire :
Twitter