Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Maroc: adoption d'un projet de décret fixant le montant des indemnités allouées aux médecins, chirurgiens-dentistes et vétérinaires contractuels avec la DAPR


Vendredi 31 Octobre 2014 modifié le Vendredi 31 Octobre 2014 - 09:19

Le Conseil du gouvernement, réuni jeudi sous la présidence du chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, a adopté le projet de décret N 2-12-508 fixant le montant des indemnités allouées aux médecins, chirurgiens-dentistes et vétérinaires contractuels avec la Délégation générale de l'administration pénitentiaire et de la réinsertion (DAPR).




Le ministre délégué chargé de la Fonction publique et de la Modernisation de l'Administration, M. Mohamed Moubdi, qui a présenté ce projet, a souligné que le texte vise à transcender les difficultés au niveau du recrutement des médecins permanents et à pallier le manque enregistré dans ce domaine, a indiqué le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi lors d'un point de presse à l'issue du Conseil.

Le texte tend également à inciter les médecins des secteurs public et privé, notamment les spécialistes, à conclure des contrats avec l'DAPR, à travers l'augmentation des montants des indemnités aussi bien celles portant sur l'exécution des engagements prévus dans le contrat que les indemnités supplémentaires dues à des services à caractère urgent prodigués à la demande de directeurs des établissements pénitentiaires. L'objectif étant de couvrir les besoins de ces établissements en médecins et favoriser un rendement efficace grâce aux relations contractuelles liant les deux parties.

Le projet ambitionne aussi de réduire graduellement le recrutement des médecins permanents et d'assurer toutes les spécialités ainsi que de renforcer le staff médical du centre national pluridisciplinaire de la prison locale de Ain Sebaa pour prodiguer des soins aux détenus atteints de maladies chroniques venant des différents pénitenciers.

Par ailleurs, le conseil a également examiné le projet de loi N 14-94, présenté par la ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Mbarka Bouaida, portant sur un accord entre le gouvernement marocain et le gouvernement de la communauté française de Belgique (Fédération Wallonie-Bruxelles) sur le statut juridique des établissements scolaires belges à programme d'enseignement de la Fédération Wallonie-Bruxelles au Maroc, signé à Rabat le 21 mai 2014 et a décidé d'approfondir l'examen de ce projet lors d'une prochaine réunion.
Vendredi 31 Octobre 2014 - 09:19





Nouveau commentaire :
Twitter