Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Maroc: Solar Impulse à Ouarzazate, pôle mondial phare de production d'énergie


Vendredi 22 Juin 2012 modifié le Samedi 23 Juin 2012 - 00:08

L'atterrissage dans la nuit de jeudi à vendredi à Ouarzazate de l'avion solaire expérimental Solar Impulse est un événement éminemment significatif pour le Maroc, conforté en tant que futur hub mondial d'énergie solaire.




Maroc: Solar Impulse à Ouarzazate, pôle mondial phare de production d'énergie
L'appareil qui s'envole sans aucune goutte de carburant, survolait dans la soirée le futur site de la première centrale du complexe solaire de Ouarzazate, où est implantée l'une des plus grandes stations thermo-solaires au monde.

Fort d'un plan solaire ambitieux, lancé en 2009 sous l'impulsion du Roi Mohammed VI, le Maroc ambitionne de construire, d'ici à 2020, cinq parcs solaires permettant d'éviter l'émission, à terme, de 3,7 millions de tonnes de CO2.

Il s'agit d'une stratégie sur le moyen et le long termes dont la principale composante est le Plan national marocain pour l'énergie solaire, qui table sur la production de 2.000 Mégawatts (MW) d'ici 2020. Il permettra également au Maroc d'honorer les engagements pris lors des deux sommets des Nations unies sur le climat et dans le cadre de l'Union pour le Méditerranée.

La centrale de Ouarzazate va couvrir, à terme, 3.040 hectares, dans une zone désertique à quelque 9 km de la ville. Sa production doit atteindre 500 MW. La première phase ouvre la voie à la réalisation d'une production de 160 MW, évitant en conséquence l'émission de 240.000 tonnes de C02.

En novembre 2011, la Banque mondiale a accordé au Maroc un prêt de 297 millions de dollars, soit l'équivalent de 2,4 milliards de DH, pour le développement de la première phase du projet de centrale solaire à Ouarzazate.

L'Agence française de développement a contribué, en juillet de la même année, au financement de ce chantier structurant, assorti d'une subvention de 300.000 euros (3,4 millions de dirhams).

Ces financements reflètent l'importance de ce projet national d'envergure, dont la cérémonie de présentation avait été présidée par SM le Roi le 2 novembre 2009, en présence notamment de la secrétaire d'Etat américaine, Hillary Clinton.

La mise en œuvre du projet est supervisée par l'Agence marocaine pour l'énergie solaire (Moroccan Agency for Solar Energy).

Cinq sites ont été identifiés pour le lancement de ce projet, qui s'inscrit dans le cadre de la stratégie énergétique tracée conformément aux Hautes directives du Souverain. Outre Ouarzazate, il s'agit des sites de Ain Bni Mathar, Foum Al Oued, Boujdour et Sebkhat Tah.


Maroc: Solar Impulse à Ouarzazate, pôle mondial phare de production d'énergie
Le 6 juin, l'avion expérimental avait atterri à l'aéroport de Rabat-Salé, à l'issue de son premier vol intercontinental de la Suisse vers le Maroc, soit une distance de 2.500 Km sans carburant. Il provenait de Madrid où il a fait une escale technique.

"Solar Impulse est heureux de s'associer aux efforts de MASEN pour montrer qu'il est possible de diminuer la dépendance aux énergies fossiles", avait alors déclaré le fondateur et copilote de Solar Impulse, Bertrand Piccard.

Solar Impulse est le premier avion conçu pour voler de jour et de nuit sans carburant ni émissions polluantes, grâce à l'énergie solaire. Il s'agit pour cet appareil, qui doit se diriger vers Ouarzazate de son plus long périple, après un voyage inaugural à Bruxelles puis Paris l'année dernière.

Pour atteindre sa destination, l'appareil piloté, en relais par André Borschberg et Bertrand Piccard, a survolé les Pyrénées et la Méditerranée.

Les promoteurs de Solar Impulse avaient annoncé, fin mars dernier, que ce voyage coïnciderait avec le lancement de la construction à Ouarzazate de la plus grande centrale thermo-solaire jamais réalisée à ce jour.

Sept ans de travail ont été nécessaires à une équipe de 70 personnes et de 80 partenaires pour construire cet avion en fibre de carbone, d'une envergure d'un Airbus A340 (63,4 m) et du poids d'une voiture familiale moyenne (1.600 kg).
Vendredi 22 Juin 2012 - 06:09

Atlasinfo avec MAP




Nouveau commentaire :
Twitter