Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Maroc/Sahara : Qatar réitère son soutien à l'initiative d'autonomie des provinces du sud


Mardi 5 Avril 2016 modifié le Mercredi 6 Avril 2016 - 21:29

L'Etat du Qatar a réaffirmé, mardi, son soutien à la marocanité du Sahara et son appui à l'initiative sérieuse, réaliste et crédible d'autonomie des provinces du sud proposée par le Royaume comme base de négociation à toute solution pour mettre un terme au conflit du Sahara marocain.




Maroc/Sahara : Qatar réitère son soutien à l'initiative d'autonomie des provinces du sud
Le Qatar a également exprimé dans le procès-verbal de la 6è session de la haute Commission mixte maroco-qatarie, signé mardi à Doha par le président du conseil des ministres et ministre de l'Intérieur du Qatar, Cheikh Abdellah Ben Nacer Ben Khalifa Al Thani, et le chef de gouvernement, Abdelilah Benkirane, son soutien à l'intégrité territoriale du Maroc.

Sur un autre plan, la partie qatarie a salué le rôle du Roi Mohammed VI, président du Comité Al Qods, dans la défense du statut juridique de la ville sainte d'Al Qods Acharif et de son identité, ainsi que les projets à caractère humain et social réalisés par l'Agence Beit Mal Al Qods Acharif visant à maintenir les populations palestiniennes sur leurs terres et à soutenir leur résistance.

Pour sa part, la partie marocaine s'est félicitée de la décision du Qatar de consacrer une contribution financière d'environ cinq millions de dollars en appui au budget de l'Agence Beit Mal Al Qods à travers le Fonds qatari du développement.

Selon le procès-verbal de la haute Commission mixte maroco-qatarie, la partie marocaine a, en outre, fait état de sa solidarité avec l'Etat du Qatar dans ses efforts visant la libération des citoyens qataris enlevés dernièrement au sud de l'Irak.

Les deux parties ont appelé, dans ce sens, le gouvernement irakien à déployer les efforts nécessaires dans la perspective de libérer ces innocents qui étaient victimes d'actes terroristes condamnables et de leur permettre de retourner chez eux sains et saufs.

Concernant le dossier libyen, la partie Qatarie a salué les efforts soutenus et constructifs du Maroc qui ont permis de parvenir à l'accord historique de Skhirat. Le Maroc a, de son côté, salué le soutien qu'accorde le Qatar à la Libye, exprimant le souhait de voir le gouvernement libyen s'installer le plus rapidement possible afin de maintenir la sécurité, la stabilité et l'unité de ce pays maghrébin.

Le Maroc s'est également félicité des efforts de S.A Cheikh Hamad Ben Khalifa Al Thani pour résoudre le conflit entre Djibouti et l'Erythrée.

Les deux parties ont aussi exprimé leur soutien total au peuple palestinien pour recouvrer ses droits légitimes et lui permettre l'établissement de son Etat indépendant avec Al Qods comme capitale conformément à l'initiative arabe de paix et les résolutions de la légalité internationale y afférentes, dénonçant par l'occasion les violations perpétrées par les autorités d'occupation israéliennes contre le peuple palestinien et appelant la communauté internationale à exercer des pressions sur Israël en vue de mettre fin à ces pratiques illégales.

Dans le dossier syrien, les deux parties ont réitéré leur position constante visant la préservation de l'unité nationale et territoriale de la Syrie, estimant que la solution à la crise est tributaire d'une transition politique conformément au communiqué issu de la conférence de Genève 1.

Au sujet de la crise au Yémen, les deux parties ont souligné que l'opération "Restaurer l'espoir" tend à soutenir la légitimité, à maintenir la sécurité du pays et à défendre la stabilité de la région, exprimant leur engagement total à préserver l'unité du Yémen et à respecter sa souveraineté tout en dénonçant toute ingérence dans les affaires intérieures de ce pays arabe.

Le Qatar et le Maroc ont aussi relevé l'importance d'une solution politique au conflit yéménite dans le cadre de l'initiative des pays du golfe et les recommandations adoptées par la conférence de Ryad, appelant à la mise en œuvre et sans condition de la résolution 2216 du conseil de sécurité de l'ONU.

Selon le PV de la 6è session de la haute Commission mixte, les deux parties ont, en outre, exprimé leur attachement à l'action arabe commune dans l'optique d'assurer la stabilité des pays arabes, de réaliser le développement durable et de consacrer les valeurs de la coopération et de la solidarité arabe, saluant le partenariat stratégique entre le Maroc et les pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG).
Mardi 5 Avril 2016 - 21:52





Nouveau commentaire :
Twitter