Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Maroc: Mbarka Bouaida s'entretient à Addis-Ababa avec le SG de la CENSAD


Jeudi 28 Janvier 2016 modifié le Jeudi 28 Janvier 2016 - 12:43

La ministre marocaine déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Mme Mbarka Bouaida, s'est entretenue, mercredi à Addis-Abeba, en Ethiopie, avec le secrétaire général de la Communauté des Etats sahélo-sahariens "CENSAD", M. Ibrahim Sani Abani.




Lors de cette entrevue, les deux parties ont évoqué plusieurs questions d'ordre régional, notamment la menace terroriste dans les pays du Sahel et de l'Afrique du Nord et la recrudescence des activités des groupes extrémistes dans la région tels que Boko Haram, Daech et Al-Qaïda, qui ciblent par leurs actes criminels des pays de la région, en l'occurrence la Libye et le Mali.

Mme Bouaida et M. Sani Abani ont abordé également les questions de l'immigration clandestine et le trafic d'armes, soulignant à cet égard la nécessité de conjuguer les efforts de tous les pays de la région dans le cadre d'une approche sécuritaire participative et proactive visant à faire face à la menace terroriste et le crime organisé.

A cette occasion, la responsable marocaine a souligné la profondeur de la dimension africaine du Maroc et la place que le continent africain occupe dans la diplomatie marocaine, conformément à la vision royale de la coopération sud-sud, et plus particulièrement entre le Maroc et l'Afrique.

Ces facteurs ont contribué à renforcer la présence marocaine en Afrique, partant de la conviction du Royaume quant à la l'importance de l'intégration régionale pour relever les défis futurs et la mise en place de partenariats diversifiés et globaux gagnant-gagnant avec les pays du continent.

De même, Mme Bouaida a présenté au secrétaire général de la CENSAD les derniers développements de la question du Sahara marocain et les efforts entrepris par le Royaume en vue de mettre un terme à ce conflit artificiel.

Pour sa part, M. Abani a souligné l'importance de la tenue du prochain sommet de la CENSAD au Maroc, relevant que l'ensemble des pays membres de cette organisation saluent hautement le rôle avant-gardiste du Maroc dans le développement du continent, comme le confirment les dernières visites du Roi Mohammed VI dans plusieurs pays du continent, outre les projets de développement dans lesquels le Maroc s'est engagé à travers la coopération entre les secteurs public et privé, et entre les groupes de soutien à l'économie.

Et de relever que le Maroc est en mesure de relancer l'organisation de la CENSAD face aux défis économiques, politiques et sécuritaires.
Jeudi 28 Janvier 2016 - 09:11





Nouveau commentaire :
Twitter