Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Maroc: Le Roi lance un appel clair aux citoyens pour faire le bon choix lors des prochaines élections (Benhamou)


Vendredi 21 Août 2015 modifié le Samedi 22 Août 2015 - 10:28

Dans Son discours à la Nation à l'occasion du 62ème anniversaire de la Révolution du Roi et du peuple, le Roi Mohammed VI a lancé un appel clair aux citoyens pour faire le bon choix lors des prochaines élections communales et régionales, a affirmé, jeudi, le Président du Centre marocain des études stratégiques, Mohamed Benhamou.




"SM le Roi Mohammed VI lance un appel clair aux citoyens de participer aux élections et faire le bon choix", a indiqué M. Benhamou, dans une déclaration à la MAP, soulignant qu'à travers ce discours, le Souverain "a clarifié le rôle et les attributions des institutions, que ce soit du gouvernement, du parlement ou des élus locaux, pour ramener le citoyen à mieux comprendre l'enjeu de ces élections qui représentent une importante étape dans cette révolution nouvelle que SM le Roi lance, celle de l'édification du Maroc moderne".

Par ailleurs, a-t-il dit, le Maroc construit et édifie sa démocratie grâce à la régionalisation avancée qui nécessite que le personnel élu soit compétent, proche des citoyens et qui s'active à réaliser les attentes des citoyens.

Il s'agit, selon lui, d'un appel à la responsabilité des partis politiques, des élus et de l'ensemble des citoyens face à un environnement sécuritaire régional très fragile et à des menaces auxquelles les services sécuritaires marocains ont fait face.

Evoquant la question de la présence de migrants sur le territoire national, le Roi appelle à ce que ces citoyens venus s'installer au Maroc soient traités avec dignité et en même temps qu'ils soient respectueux des lois en vigueur et des institutions et ne pas verser dans la radicalisation ou dans tout ce qui peut porter atteinte à l'ordre public, a poursuivi M. Benhamou.

Pour ce qui est des visas imposés aux citoyens syriens et libyens, le Président du Centre marocain des études stratégiques a relevé que "SM le Roi a pris avec beaucoup de regret cet acte souverain qui vise à protéger notre pays dans un environnement sécuritaire régional bouleversé", marqué par beaucoup de menaces.

"Le Maroc, qui est un havre de paix, se doit de se protéger et cet acte ne vise nullement la fraternité ni l'accueil de ces citoyens", a-t-il insisté.
Vendredi 21 Août 2015 - 10:50





Nouveau commentaire :
Twitter