Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Maroc: Le Festival du cinéma africain ouvert à Khouribga avec un hommage à Ferid Boughedir


Lundi 12 Juillet 2010 modifié le Mardi 13 Juillet 2010 - 12:17




Maroc: Le Festival du cinéma africain ouvert à Khouribga avec un hommage à Ferid Boughedir
La femme de théâtre et ex-ministre marocaine Touria Jebrane et le réalistaur tunisien Ferid Boughedir ont été "à l'honneur" lors de l'ouverture dans la nuit de samedi à dimanche de la 13ème édition du festival du cinéma africain de Khouribga (centre).

Un hommage particulier sera rendu au cinéaste et universitaire tunisien Ferid Boughedir, qui a réalisé en 1990 "Halfaouine, ou l'enfant des terrasses", un film controversé tourné pour la première à l'intérieur d'un hammam (bain maure) pour femmes en Tunisie.

"Le saut qualificatif que connaît le cinéma africain et maghrébin pourrait servir de tremplin quant à la coopération Sud-Sud dans le secteur cinématographique", a déclaré M. Boughedir lors de l'ouverture.

Douze films représentant une dizaine de pays africains, notamment l'Afrique du sud, le Bénin, l'Egypte, la Côte d'Ivoire et le Togo, sont en compétition, dont « Destins croisés » de Driss Chouika et "Pégase » de Mohamed Mouftakir (Maroc), « La main noire » de Jean-Paul Amoussou (Bénin), « Shirley Adams » d’Oliver Hermanus (Afrique du Sud), « Autopsie d’un candidat » de Magagi Issoufou Sani (Niger), « Soul boy » d’Hawa Essuman( Kenya), « Iles de tempête » de Sidiki Bakara (Côte d’Ivoire), « Point de suture » de Steven Af (Togo), « Une femme pas comme les autres » d’Abdoulaye Dao (Burkina Faso), « Cinecita » d’Ibrahim Letaief (Tunisie) et « Un zéro » de Kamela Abou Dikra et "El Farah » de Sameh Abdelaziz (Egypte).

Cette édition, qui a lieu du 10 au 17 juillet, verra l'organisation d'un colloque sur le "Cinéma africain: coopération Sud-Sud".

Elle est présidée par Mme Jebrane et le jury compte parmi ses membres, notamment, le directeur général du festival international du film de Ouagadougou (Burkina Faso) et Jean-Michel Oussuil, secrétaire général permanent du Festival de Biarritz (France).

Des projections sont prévus en plein air à Khouribga, surnommée la "capitale" marocaine des phosphates en raison de l'importante quantité de phosphates qui y est produite.

Selon les organisateurs, des ateliers de formation seront organisés et des ouvrages sur le cinéma seront présentés au cours de cette édition

"Iles de tempête" de Sidiki Bakara (Cô te d'Ivoire), "Une femme pas comme les autres" d'Abdoulaye Dao (Burkina Faso), "Cinecita" d'Ibrahim Letaief (Tunisie) et "Un zéro" de Kamela Abou Dikra font partie des 12 films en compétition au cours de ce festival.

Lundi 12 Juillet 2010 - 18:44





Nouveau commentaire :
Twitter