Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Maroc: La récupération de Oued Eddahab, un épisode important dans le parachèvement de l'intégrité territoriale du Royaume


Vendredi 13 Août 2010 modifié le Vendredi 13 Août 2010 - 19:50

Le moment était d'une grande valeur symbolique en ce 14 août 1979, lorsque les représentants de la population de Oued Eddahab, avec à leur tête, les oulémas, les notables et les chefs de tribus, s'étaient rendus à Rabat pour présenter à Feu SM Hassan II, que Dieu ait son âme, leur serment d'allégeance (Bei'a) et réaffirmer ainsi leur indéfectible attachement au glorieux Trô ne alaouite, à leur marocanité et à l'intégrité territoriale du Royaume.




Maroc: La récupération de Oued Eddahab, un épisode important dans le parachèvement de l'intégrité territoriale du Royaume
La symbolique de cette rencontre avait atteint son paroxysme quand le Roi défunt avait procédé à la distribution d'armes aux représentants des tribus. Un acte qui procédait de la volonté de poursuivre la lutte pour la défense de l'intégrité territoriale du Royaume et la préservation du climat de quiétude et de sécurité dans les provinces fraîchement récupérées.

En célébrant, demain samedi, le 31ème anniversaire de la récupération de Oued Eddahab, le Maroc se remémore un épisode important dans le processus de parachèvement et de consécration de l'unité territoriale du Royaume.

La récupération de cette partie chère de la patrie a été le fruit d'un combat de longue haleine engagé depuis plusieurs décennies par le Maroc pour parachever son indépendance et son intégrité territoriale, un combat marqué, dès le 23 novembre 1957, par le soulèvement des tribus d'Ait Baâmrane contre l'occupation et qui a abouti au retour à la mère patrie de la ville de Tarfaya, puis de Sidi Ifni en 1969 et des autres parties du Sahara marocain grâce à l'épopée de la Marche Verte en 1975.

Quelques années plus tard, le 4 mars 1980, le regretté Souverain était allé à la rencontre de la population de Oued Eddahab dans le cadre d'une visite officielle, à l'occasion de la fête du Trône.

La visite Royale dans cette région avait insufflé un élan fédérateur à l'unité nationale, marquant ainsi des retrouvailles grandioses entre l'unificateur de la patrie et ses fidèles sujets et attestant une nouvelle fois de l'attachement indéfectible des populations des provinces du Sud à la mère patrie et à ses institutions sacrées.

Cet attachement, qui ne s'est jamais démenti des siècles durant, a été à l'origine de l'échec de toutes les manoeuvres des ennemis de l'intégrité territoriale du Royaume.

Suivant la voie tracée par son vénéré père, SM le Roi Mohammed VI a entouré de Sa haute sollicitude les provinces récupérées et leurs populations et renforcé la mobilisation nationale pour faire face aux conspirations des ennemis de l'intégrité territoriale, exprimant ainsi la sagesse, la clairvoyance et la volonté du Maroc de préserver ses droits inaliénables.

Cette volonté a d'ailleurs été réitérée par SM le Roi dans son discours du Trô ne du 30 juillet 2010, dans lequel le Souverain avait souligné que "le Maroc continuera à défendre sa souveraineté, son unité nationale et son intégrité territoriale, avec la détermination de ne pas renoncer au moindre pouce de son Sahara".

SM le Roi a ajouté que le Maroc continuera à aller de l'avant dans la mise en oeuvre de la vision ambitieuse que Nous avons définie dans Notre dernier discours de la Marche Verte, en faisant en sorte que le Sahara marocain soit en tête des bénéficiaires du processus de régionalisation avancée et en poursuivant sans relâche les efforts soutenus en faveur du développement solidaire de nos provinces du Sud.

"Nous comptons au même titre, procéder à une restructuration profonde du Conseil Royal Consultatif pour les Affaires sahariennes (CORCAS), et déployer des efforts accrus pour la levée du blocus imposé à nos citoyens dans les camps de Tindouf, et pour leur permettre d'exercer leur droit légitime au retour à la mère patrie pour y retrouver leurs familles et leurs proches, conformément aux conventions internationales pertinentes", a dit SM le Roi.

Parallèlement à son combat sur la scène diplomatique, le Maroc a consenti des efforts considérables pour l'intégration de ses provinces du sud dans le processus national de développement global et durable, démontrant au monde entier la légitimité de ses droits, l'unanimité et la détermination du peuple marocain à les préserver.

Aujourd'hui, la province de Oued Eddahab, en particulier son chef-lieu Dakhla, est en droit de se targuer d'avoir enregistré un saut qualitatif dans les domaines économique, urbanistique et social. Elle fait désormais partie de ces pô le d'investissements tant nationaux qu'étrangers, en particulier dans les domaines de la pêche, de l'équipement, de l'agriculture et du tourisme.

La commémoration de l'anniversaire de récupération de la province de Oued Eddahab, qui restera gravé en lettres d'or dans les annales de la lutte du peuple marocain pour le parachèvement de l'indépendance et la réalisation de l'unité nationale, est une occasion de se remémorer les valeurs nationales qui sont à la base des épopées du Maroc et de raviver le sentiment de citoyenneté et de mobilisation pour préserver son unité et aller de l'avant dans le processus d'édification et de développement dans les différents domaines.(MAP).


(Source MAP)
Vendredi 13 Août 2010 - 19:45





Nouveau commentaire :
Twitter