Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Maroc : Karim Ghellab s'engage à placer les préoccupations des citoyens au coeur de l'action de l'institution législative


Lundi 19 Décembre 2011 modifié le Mardi 20 Décembre 2011 - 23:25




Karim Ghellab
Karim Ghellab
Le nouveau président de la Chambre des Représentants, Karim Ghellab, s'est engagé lundi à placer les attentes et préoccupations des citoyens au coeur de l'action de la Chambre des Représentants.

S'exprimant suite à son élection au premier tour à la présidence de la Chambre, M. Ghellab, du Parti de l'Istiqlal (PI), a souligné que l'institution législative doit servir d'espace de dialogue et de débat fructueux et démocratique à même d'apporter des solutions appropriées aux problématiques dans divers domaines.

Il s'est aussi dit déterminé à faire valoir les droits de l'opposition afin qu'elle assume pleinement son rôle constitutionnel, sans oublier de mettre à contribution les femmes et les jeunes députés et de s'ouvrir sur les associations et les établissements universitaires.

L'ouverture de l'institution législative sur son environnement permettra son ancrage sociétal, favorisant par la même la promotion de la culture démocratique, a-t-il ajouté.

Pour le nouveau président de la première Chambre, ce sont là autant d'enjeux qui requièrent le renforcement des compétences humaines et des ressources matérielles et des capacités de cette institution pour qu'elle soit à la mesure de ses missions prévues par la nouvelle Loi fondamentale.

Le cadre juridique relatif à la mise en application du projet de la régionalisation avancée figure parmi les chantiers les plus attendus à l'agenda de la nouvelle Chambre des représentants, a relevé M. Ghellab, qui s'est dit soucieux d'en assurer une forte présence à l'échelle régionale et internationale pour contribuer à la défense des intérêts supérieurs de la nation, avec en tête la question de l'intégrité territoriale.

L'Istiqlalien Karim Ghellab a été élu dans la journée à la tête de la chambre des représentants, dès le premier tour, avec 222 voix contre 82 pour son rival Mohamed Abbou, du Rassemblement national des Indépendants.

Le Parti de l'Istiqlal était arrivé en deuxième position des législatives du25 novembre, avec 60 sièges à la Chambre des représentants, qui en compte 395 au total, derrière le Parti Justice et Développement (PJD), dirigé par le chef du gouvernement désigné M. Abdelilah Benkirane, sorti grand vainqueur avec 107 sièges.



Lundi 19 Décembre 2011 - 23:30

Atlasinfo avec MAP




Nouveau commentaire :
Twitter