Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Maroc: Il est un devoir de réinventer et de perpétuer l'esprit de la Marche Verte (Françoise Bastide)


Jeudi 5 Novembre 2015 modifié le Jeudi 5 Novembre 2015 - 13:24

Quarante ans après le retour des provinces du sud à la Mère-patrie, il est un devoir de réinventer et de perpétuer l'esprit de la Marche verte qui a marqué toute une époque, a souligné la sociologue et chercheuse française Françoise Bastide.




Maroc: Il est un devoir de réinventer et de perpétuer l'esprit de la Marche Verte (Françoise Bastide)
"C'est déjà le 40e anniversaire de la Marche verte, un évènement qui doit continuer à inspirer les jeunes et stimuler la création", a déclaré à la MAP Mme Bastide qui s'active dans la valorisation du patrimoine sahraoui et dans le développement durable local.

Cette passionnée des provinces sahariennes du Royaume plaide pour un renouveau de ce remarquable esprit patriotique qui avait animé les résistants et combattants de l'indépendance, avant d'inspirer leurs enfants pour cette marche épique pour réintégrer le Sahara à la Mère-patrie.

"Aujourd'hui les Marocains ont le devoir d'expliquer à la jeune génération ce que fut cet élan populaire extraordinaire où tout un pays s'est levé comme un seul homme à l'appel de son Souverain", a-t-elle expliqué, estimant que "c'est un évènement mémorable dont on parlera encore dans 1.000 ans".

Cette épopée, a relevé Mme Bastide, symbolise aussi les liens de confiance entre le peuple et le Trône, une relation qui explique à elle seule la stabilité et la force du Royaume.

"C'est grâce à cette parfaite symbiose que le peuple marocain fera toujours face à la malveillance et à la jalousie, notamment dans ce conflit monté de toutes pièces au mépris des vérités de l'histoire", a-t-elle fait observer.

Concernant les stratégies de développement mises en œuvre dans les provinces du sud, la sociologue a rappelé que l'Etat marocain s'est retrouvé seul face au défi du désert et n'a ménagé aucun effort pour le doter de routes, ports, aéroports, écoles, hôpitaux et des moyens de développement.

Elle a souligné que le Maroc a franchi un nouveau stade,"celui d'une gouvernance participative incluant l'idée forte du développement durable", citant à cet égard le modèle développé par le Conseil économique, social et environnemental dans l'optique d'une intelligence collective de développement.

"Nous devrons assister dans les prochaines années à une évolution de la gouvernance qui pourrait inspirer le pays tout entier en matière de démocratie participative", a-t-elle fait observer.

Pour Mme Bastide, les provinces du sud disposent de potentialités suffisantes et d'atouts indéniables pour relever les défis du développement économique, tout en veillant à la valorisation des spécificités territoriales dans le cadre du projet prometteur de la régionalisation avancée.
Jeudi 5 Novembre 2015 - 13:18





Nouveau commentaire :
Twitter