Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Maroc : Fassi Fihri reçoit une délégation libyenne du Conseil National de Transition


Mercredi 20 Avril 2011 modifié le Mercredi 20 Avril 2011 - 18:38

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, M. Taib Fassi Fihri a reçu, mercredi à Rabat, une délégation libyenne du Conseil National de Transition (CNT), composée de MM. Mahmoud Chammam, Mohamed El Allagui, Fathi Ben Khalifa et Oussama Al Said.




Taïb Fassi Fihri
Taïb Fassi Fihri
La délégation du CNT a exposé la position du Conseil au sujet de "la grave crise que traverse actuellement la Libye soeur. Elle a, également, présenté les options fondamentales arrêtées par le Conseil, basées sur le dialogue inclusif, la réconciliation nationale et les choix démocratiques irréversibles", indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération.

Pour sa part, M. Fassi Fihri a, tout d'abord, insisté sur "la nécessaire préservation de l'intégrité territoriale et de l'unité nationale de ce pays frère", Etat partenaire au sein de l'Union du Maghreb Arabe.

Le ministre a, en outre, réitéré "la position du Royaume en faveur d'une solution politique, issue d'un dialogue ouvert à toutes les sensibilités représentatives, qui préserve les intérêts du peuple libyen et réponde à ses aspirations légitimes", ajoute la même source.

Le peuple libyen a trop souffert de cette crise qui a fait plusieurs milliers de morts et des dizaines de milliers de blessés et tout autant de personnes déplacées. La situation humanitaire actuelle à Mesrata est la parfaite illustration de ce drame. La protection de la population civile des hostilités est aujourd'hui primordiale, y compris à travers la mise en place d'un cessez-le-feu immédiat et internationalement vérifiable, indique le communiqué.

M. Fassi Fihri a rappelé que la résolution 1973 du Conseil de Sécurité "offre le cadre de référence pour un traitement global et complémentaire de cette crise et favorise l'émergence d'une solution qui permette à la Libye de retrouver sa stabilité et au peuple libyen frère de choisir, par lui-même, son avenir".

Dans ce cadre, il a informé la délégation du CNT des efforts menés dans le cadre du Groupe de contact international sur la Libye qui réunit, notamment, plusieurs pays arabes aux cotés des Nations unies et de nombreuses organisations régionales arabes, islamiques, africaines et occidentales.



Mercredi 20 Avril 2011 - 17:59

(Source MAP)





1.Posté par Haryouli le 22/04/2011 21:01 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
on aimerait bien que le Maroc apporte une aide humanitaire financière et surtout militaire a ce peuple frère et courageux qui a souffert ,qui paye sa liberte avec des milliers de décès et de blesses , je pense qu'il faut reconnaitre le CNT comme seul représentant du peuple libyen

2.Posté par Moha le 22/04/2011 23:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je crois que la position du Maroc est claire. Il est pour une solution politique qui préserve les intérêts du peuple libyen et réponde à ses aspirations légitimes

Nouveau commentaire :
Twitter