Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Maroc : Fassi Fihri reçoit le vice-ministre libyen des AE chargé des Affaires Arabes


Lundi 18 Avril 2011 modifié le Lundi 18 Avril 2011 - 19:37

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, M. Taib Fassi Fihri a reçu, lundi à Rabat, M. Omran Boukraa, vice-ministre libyen des Affaires étrangères, chargé des Affaires arabes.




Taib Fassi Fihri
Taib Fassi Fihri
Au cours de cet entretien, M. Fassi Fihri a rappelé la profondeur des liens de fraternité et de solidarité entre les deux peuples et leur engagement permanent en faveur de l'idéal maghrébin. Il a réitéré l'attachement du Maroc au respect total de l'intégrité territoriale et de l'unité nationale de la Libye sœur, indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération.

"C'est dans cet esprit que le Royaume du Maroc a participé aux réunions internationales, tenues à Paris, à Londres et plus récemment à Doha, consacrées à la crise libyenne".

Pour sa part, M. Boukraa a présenté un exposé détaillé sur les différents aspects de la situation dramatique qui prévaut dans ce pays frère.

A ce sujet, M. Fassi Fihri a rappelé que les résolutions pertinentes du Conseil de sécurité (1970 et 1973) ont appelé à un cessez-le-feu immédiat, crédible et vérifiable, garantissant une protection efficace des populations civiles. Elles préconisent, également, un dialogue politique inclusif qui réponde aux aspirations et demandes légitimes du peuple libyen sur le plan politique et socio-économique. De même, qu'elles soulignent l'importance de la dimension humanitaire et la nécessité d'apporter l'aide nécessaire aux populations civiles victimes de la violence armée, ajoute le communiqué.

"Ce sont justement ces trois paramètres qui guident l'action diplomatique du Royaume du Maroc sur les plans régional et international, dans le cadre de sa contribution à la recherche d'une solution politique à la crise dramatique que vit ce pays maghrébin frère".

Pour le Maroc, a poursuivi le ministre, la solution ne saurait être militaire. Elle devrait être, nécessairement, politique, ouverte sur l'avenir et permettant au peuple libyen de décider, par lui-même et de manière démocratique, de son avenir.

La Libye est un pays maghrébin, arabe et africain important, au cœur de la Méditerranée du sud et au nord d'une région sahélo saharienne primordiale pour la stabilité régionale.

Enfin, M. Fassi Fihri a exprimé la préoccupation du gouvernement et du peuple marocain quant à la situation pénible et délicate de la communauté marocaine présente en Libye et demandé à ce que les mesures appropriées soient prises pour assurer sa sécurité et protéger ses droits, a indiqué la même source.


(Source MAP)


Lundi 18 Avril 2011 - 18:49





Nouveau commentaire :
Twitter