Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Maroc/Elections 2015 : Les résultats du PJD reflètent "le travail sérieux et continu" des militants et dirigeants du Parti (Benkirane)


Dimanche 6 Septembre 2015 modifié le Dimanche 6 Septembre 2015 - 23:24

Les résultats du Parti de la Justice et du Développement (PJD) lors des élections communales et régionales de vendredi reflètent "le travail sérieux et continu" des militants et dirigeants du Parti dans différents domaines, a indiqué le secrétaire général du PJD, Abdelillah Benkirane.




Abdelillah Benkirane
Abdelillah Benkirane
S'exprimant lors d'une conférence de presse tenue au siège du parti à Rabat à l'issue de la proclamation des résultats de ce double scrutin, M. Benkirane a précisé que son parti a recueilli 1,5 million de voix sur les 8 millions exprimées lors du double scrutin de vendredi, ce qui lui a permis d'occuper la première place au niveau des régions et la troisième au niveau des communes.

L'administration et les agents de l'autorité ont observé dans l'ensemble la neutralité et n'ont pas été impliqués dans les irrégularités de l'utilisation de l'argent, a noté M. Benkirane, saluant, dans ce sens, le rôle joué par le gouvernement, notamment le ministère de l'Intérieur et le ministère de la Justice et des Libertés pour la réussite de ces échéances.

Le secrétaire général du parti de la lampe a indiqué également que l'Etat a mobilisé tous les moyens disponibles pour lutter contre l'utilisation de l'argent pour influencer la volonté des électeurs, ajoutant toutefois qu'il est difficile de mettre un terme à cette pratique tant que "le discours politique reste faible".

"Le parti de l'argent est un parti faible" voué à l'échec, a dit M. Benkirane.

A la lumière des résultats provisoires réalisés par le PJD, M. Benkirane a annoncé que son parti présentera Abdelaziz Ammari candidat à la mairie de Casablanca, et Driss Azzami candidat à la mairie de Fès.

Le PJD pourrait entrer dans des alliances dans le cadre de la majorité pour la gestion de certaines villes et conseils, surtout que le Parti dispose de la majorité absolue pour conduire quatre régions sur les 12 que compte le Maroc, a-t-il souligné, précisant que le PJD reste ouvert sur les autres formations notamment dans certaines communes rurales où les partis de la majorité ne sont pas représentés.

Le parti Justice et développement a remporté les régionales avec 25% des sièges et pris la 3e place des communales, terminant en tête dans les principaux centres urbains dont Fès, la capitale spirituelle.

Dimanche 6 Septembre 2015 - 12:39





Nouveau commentaire :
Twitter