Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Maroc-Congrès de CGLU : Plaidoyer pour la promotion de la productivité locale pour créer des villes productrices de richesses


Mercredi 2 Octobre 2013 modifié le Mercredi 2 Octobre 2013 - 19:15

Les membres de la commission consultative des Nations Unies chargée des autorités locales, ont plaidé, mardi à Rabat, en faveur du soutien de la création de nouvelles opportunités d'emplois et de la promotion de la productivité locale en vue de créer des villes productrices de richesses.




Maroc-Congrès de CGLU : Plaidoyer pour la promotion de la productivité locale pour créer des villes productrices de richesses
Les membres de la commission consultative des Nations Unies chargée des autorités locales, ont plaidé, mardi à Rabat, en faveur du soutien de la création de nouvelles opportunités d'emplois et de la promotion de la productivité locale en vue de créer des villes productrices de richesses.

Lors de cette réunion tenue dans le cadre des travaux du 4ème Congrès des Cités et gouvernements locaux unis (CGLU), qui se tient du 1er au 4 courant dans la capitale, les membres de la commission ont appelé à la définition de nouvelles approches qui permettront en cas de leur application au niveau local de garantir de nouvelles opportunités de création de richesses, surtout face à la délicate conjoncture que traversent actuellement les différentes économies du monde.

Les intervenants à cette rencontre ont également relevé que malgré les importants résultats réalisés en matière de création d'emplois au niveau des villes, ces dernières doivent redoubler d'efforts afin de garantir l'accès à l'emploi à toutes les franges de la société, notamment les jeunes et les femmes.

Ils ont en outre affirmé que la mise en œuvre saine et optimale des plans urbains permettra la création de cités durables facilitant à tous l'accès à l'emploi.

Toutefois, ils ont pointé du doigt le décalage criant enregistré au niveau du financement du développement urbain, soulignant que malgré la grande contribution des villes au PIB de leurs pays respectifs, elles ne jouissent pas, cependant, d'un financement et de ressources stables à long terme, qui leur permettent de mettre en place des plans futuristes qui lui sont propres.

Dans ce sens, les participants ont appelé à accorder un plus grand intérêt au secteur informel, insistant sur l'importance de ce secteur qui occupe une place centrale dans la productivité de l'économie urbaine.

Les membres de la commission consultative des Nations unies chargée des autorités locales ont également examiné la manière d'implication des gouvernements locaux dans le débat international sur le Processus des Nations Unies pour l'agenda du développement Post-2015, "Rio+20" et la 3ème Conférence des Nations Unies sur l'Infrastructure et le Développement Urbain Durable (Habitat III) prévue en 2016.

Placé sous le haut patronage du Roi Mohammed VI, le 4ème Congrès du CGLU qui se tient sous le thème "imaginer la société, construire la démocratie", vise notamment à développer un agenda concret pour les villes au XXIème siècle, à scruter les moyens à même de renforcer et de faire entendre la voix des élus locaux et à adopter la stratégie de travail des autorités locales et régionales en matière d'Objectifs du Millénaire pour le développement.

Ce grand événement rassemble près de 3.000 participants de plus de 100 pays: dirigeants locaux et régionaux, représentants d'organisations internationales et d'institutions financières, ainsi que des partenaires de la société civile et du secteur public et privé.

Le Congrès devra examiner des thématiques comme l'amélioration de la qualité de vie, la gestion de la diversité, la nouvelle gouvernance et les changements et la solidarité entre les territoires.
Mercredi 2 Octobre 2013 - 05:52

Avec MAP




Nouveau commentaire :
Twitter