Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Maroc: Choubani appelle à un sommet maghrébin de la société civile


Samedi 6 Décembre 2014 modifié le Dimanche 7 Décembre 2014 - 10:00

Le ministre chargé des relations avec le parlement et la société civile, El Habib Choubani, a appelé, samedi à Rabat, à la tenue d'un sommet Maghrébin de la société civile pour discuter des moyens susceptibles de construire une union maghrébine intégrée.




La tenue d'un tel sommet lancerait véritablement la diplomatie populaire, et partant, favoriserait l'intégration du Maghreb et le renforcement des liens entre les pays appartenant à l'espace maghrébin, a affirmé M. Choubani, qui s'exprimait à l'ouverture d'une conférence sur "la diplomatie populaire marocaine: réalité et perspectives", organisée par le Conseil marocain des affaires étrangères.

Il a, par la même occasion, mis l'accent sur le rôle des différents acteurs de la société civile en vue de réaliser l'unité maghrébine, soulignant que les retards constatés en matière d'adhésion constituent "une véritable problématique", partant du fait qu'ils concernent les préoccupations des maghrébins sur plusieurs questions relatives notamment à leur présent et avenir, ainsi qu'à leur droit à une vie digne.

Intervenant par la même occasion, le président de l'Organisation internationale de la société civile pour les valeurs de la citoyenneté, du développement et du dialogue, M. Mustafa Zbakh, a fait savoir que la diplomatie populaire, qui ne bénéficie pas d'une attention suffisante comme c'est le cas dans les pays de l'occident, reste en deçà des défis croissants qui menacent la sécurité dans la région du Maghreb et entravent son développement.

Même son de cloche chez le président du Forum du Maghreb pour la coopération internationale, Mohamed El Adel, qui a noté que le concept de la diplomatie populaire demeure quelque peu absent dans la culture du Maghreb, en particulier en matière de l'édification d'une union du Maghreb arabe, ainsi qu'au niveau des recherches et études supérieures.

De son côté, le président du Conseil marocain des affaires étrangères, Mohammed Senoussi, a relevé que la mise en oeuvre de la diplomatie populaire nécessite une nouvelle prise de conscience à tous les niveaux, en particulier chez les décideurs, de manière à garantir une interaction sociétale maghrébine.

Lors de cette conférence, les participants, dont des professeurs universitaires et des acteurs de la société civile maghrébine, aborderont deux principaux sujets, à savoir " la diplomatie populaire maghrébine. Mission, rôles et stratégies" et "la diplomatie populaire maghrébine.. défis actuels et perspectives".

Samedi 6 Décembre 2014 - 17:54





Nouveau commentaire :
Twitter