Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Maroc: Casablanca à pied d'œuvre pour limiter les perturbations des pluies torrentielles


Mardi 30 Novembre 2010 modifié le Mardi 30 Novembre 2010 - 17:15




Maroc: Casablanca à pied d'œuvre pour limiter les perturbations des pluies torrentielles
Les autorités et les services concernés du Grand Casablanca (Maroc) sont à pied d'œuvre pour limiter les dégâts et les perturbations occasionnés par les fortes pluies qui s'abattent sur la métropole économique depuis trois jours.

"Tous les moyens humains et matériels du commandement régional de la protection civile sont mobilisés pour ce faire", indique-t-on auprès de la protection civile, qui a opéré "depuis 5 heures du matin, plus d'une centaine d'interventions dont certaines par barques pour évacuer quelques habitations".

La Lydec, qui s'est mise en situation d'alerte en milieu de journée de lundi, a mobilisé 710 personnes et 275 véhicules, camions, hydro-cureurs et motopompes pour dégager les voies et trémies inondées.
Elle a reçu quelque 1800 appels pour des problèmes des voies d'assainissement, d'électricité ou d'éclairage entre 12h du 29 courant et 9h du matin.

La Lydec signale la coupure de 120 postes d'électricité et l'inondation de nombre de postes en sous-sols, notamment à Mohammedia, Ain Harouda et aux quartiers Gautier et Oukacha.

Les fortes pluies, qui ont atteint un pic de 178 mm, avaient ainsi rendu impraticables plusieurs artères, notamment à Ben M'sick, Sidi Othmane, Hay Mohammadi ou encore Al Qods, comme elles ont engorgé plusieurs passages souterrains, particulièrement au Boulevard Zerktouni, au Boulevard 2 Mars et celui qui se situe à proximité de la Mosquée Hassan II.

Plusieurs échangeurs et tronçons de la voie rapide aux alentours d'Ain Harouda, également impraticables, sont en cours de rétablissement.

Par mesure préventive et afin d'éviter d'éventuels encombrements, il a été décidé de maintenir fermés les établissements scolaires de Casablanca pour cette journée de mardi, avait-on fait savoir auprès de la Wilaya du Grand Casablanca.

L'ONCF avait, de son côté, indiqué dans un communiqué que la circulation des trains est fortement perturbée et a signalé l'arrêt momentané du trafic entre Casablanca et Rabat, à cause des fortes précipitations.




Mardi 30 Novembre 2010 - 16:19

MAP




Nouveau commentaire :
Twitter