Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Maroc-Asilah: Le colloque des énergies renouvelables appelle à placer le citoyen au coeur des décisions de la révolution énergétique verte


Lundi 12 Juillet 2010 modifié le Lundi 12 Juillet 2010 - 08:49

Les participants au colloque sur "les énergies renouvelables : un bond vers le développement humain" ont appelé, dimanche à Asilah, à placer le citoyen au coeur des décisions et des objectifs de la révolution énergétique verte.




Outre la sécurité d'approvisionnement, cette révolution doit prendre en considération, l'intégration industrielle et la maîtrise technologique, a indiqué un communiqué final de ce colloque, organisé dans le cadre de la 25-ème session de l'Université d'été Al Motamid Ibn Abbad.

La révolution verte doit aussi prendre compte de la formation et du développement de la recherche, ont souligné les intervenants, mettant l'accent sur la nécessité de renforcer l'intégration régionale des systèmes énergétiques et la mise en place de mécanismes innovants de financement.

Les participants à cette rencontre scientifique ont soulevé le lien étroit entre environnement et développement durable, précisant que la réalisation du développement durable est tributaire d'une énergie renouvelable, propre et inépuisable qui saura préserver l'avenir de la planète.

Les échanges et les débats, animés par un panel d'éminents experts et spécialistes ainsi que des universitaires et représentants de la société civile, se sont principalement focalisés sur les grands défis à relever en matière de sécurité d'approvisionnement, de changements climatiques et du rôle des énergies renouvelables dans l'équation énergétique mondiale et régionale.

L'Université d'été Al Moatamid Ibn Abbad sera marquée par des colloques portant notamment sur "le dialogue des cultures arabes", "les arts contemporains et la crise financière internationale" et "la diplomatie et la culture".


MAP
Lundi 12 Juillet 2010 - 00:52





Nouveau commentaire :
Twitter