Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Maroc : Abdelhamid El Jamri élu président du système des Nations Unies des droits de l'Homme


Jeudi 28 Juin 2012 modifié le Jeudi 28 Juin 2012 - 23:50




Maroc : Abdelhamid El Jamri élu président du système des Nations Unies des droits de l'Homme
L'expert marocain Abdelhamid El Jamri a été élu président du système des Nations Unies des droits de l'Homme lors de la 24ème réunion des présidents des organes créés en vertu d'instruments internationaux relatifs aux droits de l'Homme, qui se tient dans la capitale éthiopienne du 25 au 29 juin.

Au début de la réunion, les présidents ont élu à leur tête l'expert marocain, alors que l'américaine Félice Gaer a été élue Vice-présidente, souligne un communiqué du Secrétariat des Nations Unies, précisant que le président élu représentera le système auprès de différentes instances à savoir les Etats et les ONG.

La même source a indiqué que M. El Jamri restera président du système des Nations Unies des Organes de Traités pendant une durée d'une année jusqu'à juin 2013, date à laquelle se tiendra la 25ème réunion des présidents des organes de traités, à Genève cette fois-ci, sachant qu'il y a deux ans, les présidents des organes de traités avaient décidé de se réunir une année sur deux dans une région du monde.

La réunion devra examiner le dernier rapport du Haut-Commissariat des droits de l'homme sur le renforcement des organes de traités, ainsi qu'une visioconférence avec le président de la 66ème Assemblée générale des Nations Unies à New York, le qatari Nassir Abdelaziz Al-Nasser. Cette visioconférence aura comme objectif de préparer le dialogue des 16 et 17 juillet prochain, à l'Assemblée générale des Nations Unies à New York entre les Etats membres et M. El Jamri qui sera certainement accompagné d'autres présidents d'organes de traités, souligne le Secrétariat de l'ONU.

Les présidents vont aussi adopter des directives sur l'indépendance et l'impartialité des experts membres des organes de traités et entretenir des discussions sur le système régional des droits de l'homme africain, notamment la Commission Africaine des droits de l'Homme et des peuples, la Cour africaine des droits de l'Homme et des peuples et des rapporteurs spéciaux.

Les présidents des organes de traités vont aussi s'entretenir avec la communauté diplomatique éthiopienne et étrangère, ainsi qu'avec les institutions des Nations Unies présentes en Afrique, ajoute-t-on.


Jeudi 28 Juin 2012 - 12:08

Avec MAP




Nouveau commentaire :
Twitter