Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Maroc: 7 terrorises présumés arrêtés dans plusieurs villes du Royaume (ministère de l'Intérieur)


Vendredi 27 Janvier 2017 modifié le Samedi 28 Janvier 2017 - 08:01

Le Bureau central d'investigations judiciaires (BCIJ) relevant de la Direction générale de la Surveillance du territoire national (DGST) est parvenu, sur la base de renseignements précis, à mettre en échec un dangereux projet terroriste du groupe dit "Etat islamique", ayant permis le démantèlement, ce vendredi, d’une cellule terroriste composée de sept membres s’activant dans les villes d’El Jadida, Salé, El Gara, la commune rurale Boulaâouane (province d’El Jadida), et au douar Maatallah (caïdat Ouled Zoubir, Cercle Oued Amlil, province de Taza), a annoncé le ministère de l’Intérieur.




Cette opération sécuritaire, qui s’inscrit dans le cadre des efforts de surveillance des menaces terroristes qui visent la sécurité du Royaume, a permis la découverte d’une planque aménagée par le cerveau de cette cellule terroriste à El Jadida en vue de préparer des opérations terroristes ciblées dans le Royaume à l’instigation de dirigeants de Daech opérant sur la scène irako-syrienne et en Libye, a précisé le ministère dans un communiqué.

Il a été procédé lors de cette opération à la saisie d'armes à feu, dont un pistolet mitrailleur muni de lunettes à vision nocturne infrarouge et 7 pistolets, d'une importante quantité de munitions, 4 couteaux de grand format, deux appareils de télécommunication, ainsi que des pantalons treillis militaires, des bâtons télescopiques, des équipements et substances chimiques et des liquides suspects servant probablement à la fabrication d’explosifs et deux gilets dotés de ceintures explosives, ajoute la même source, précisant que ces objets suspects seront analysés au laboratoire de la police scientifique et technique pour en déterminer la nature.

Les membres de cette cellule ont planifié de recruter davantage d’éléments jeunes et de les embrigader en vue de commettre des opérations destructives qui feraient le plus grand nombre de victimes afin de semer la terreur parmi les citoyens et porter atteinte à la stabilité, souligne le communiqué.

Le démantèlement de cette cellule terroriste intervient au moment où se multiplient les attentats de Daech qui ont visé récemment plusieurs pays, ainsi que les menaces que ne cessent de proférer des combattants marocains au sein de ce groupe via des campagnes médiatiques qui confirment leur détermination à commettre des attentats similaires au Maroc afin d’en faire une "wilaya" relevant de cette organisation terroriste, relève la même source.

Les suspects seront déférés devant la justice une fois achevée l’enquête qui se déroule sous la supervision du Parquet général.

Vendredi 27 Janvier 2017 - 17:03





Nouveau commentaire :
Twitter