Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Marine Le Pen invitée dimanche sur une Radio communautaire juive


Mardi 8 Mars 2011 modifié le Mercredi 9 Mars 2011 - 04:14




Marine Le Pen invitée dimanche sur une Radio communautaire juive
« Marine Le Pen n'est pas Jean-Marie Le Pen » a fait savoir le chef du service politique de Radio J, Frédéric Haziza.
La raison ? Début février, la récente présidente du FN s'était en effet démarquée de son père à qui elle a succédé à propos de la Shoah. « Ce qui s'est passé dans les camps nazis est le summum de la barbarie » avait-elle affirmé au Point. Voilà pourquoi, elle serait pour la première fois de sa vie, l'invitée de la radio communautaire juive ce dimanche, selon Frédéric Haziza. Ce qui n'a jamais était le cas de Jean-Marie Le Pen en raison de ses propos antisémites.

Pendant 40 minutes, durant le Forum Radio J diffusé chaque semaine en début d'après-midi, la nouvelle chef du FN aura donc droit de passage sur les ondes de la radio. Celle qui a la côte dans les sondages ces derniers jours devrait répondre à des questions « sans complaisance » assure Frédéric Haziza.

« Un verrou qui saute »

Mais les voix s'élèvent notamment dans la communauté juive. Pour qui, cette remise « en cause de tout l'héritage négationniste du Front National et de son père », selon les termes du chef de service de la radio, ne suffit pas.

Ainsi Jonathan-Simon Sellem signe un éditorial d'indignation dans JSSNews déclarant être « sous le choc » que les médias juifs de France « sous prétexte d’audience et de rentrées publicitaires » fassent « cette monumentale connerie d’aider Marine dans son combat médiatique de dé-diabolisation ». Il dit aussi rejoindre l'analyse du blog Droites-Extrêmes du Monde, pour qui le « verrou de la diabolisation » qui empêchait jusque là le FN « de devenir un parti de gouvernement » était l'antisémitisme.

Dans ce billet intitulé, « Marine Le Pen sur Radio J : un tabou est-il tombé ? », le blog du Monde cite également Jean-Yves Camus, spécialiste de l'extrême-droite. Selon ce dernier, « c’est une irresponsabilité communautaire totale.(...) Le verrou qui a sauté est l’acceptabilité de l’expression de Marine Le Pen sur l’immigration et l’islam, au sein d’une d’une partie de la communauté juive ».

Mardi 8 Mars 2011 - 23:59

(Source France-Soir)




Nouveau commentaire :
Twitter