Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Marine Le Pen: "Cet attentat doit libérer la parole face au fondamentalisme islamique"


Mercredi 7 Janvier 2015 modifié le Mercredi 7 Janvier 2015 - 23:11




La présidente du FN Marine Le Pen a estimé mercredi après-midi que l'attentat commis contre Charlie Hebdo à Paris et qui a fait au moins 12 morts devait "libérer (la) parole face au fondamentalisme islamique".

"C'est ma responsabilité de dire que la peur doit être surmontée et de dire que cet attentat doit au contraire libérer notre parole face au fondamentalisme islamique, ne pas se taire, et commencer par oser nommer ce qui s'est passé. Ne pas craindre de dire les mots : il s'agit d'un attentat terroriste commis au nom de l'islamisme radical", a affirmé Marine Le Pen dans une vidéo diffusée sur le site internet du Front national.

"Le temps du déni, de l'hypocrisie, n'est plus possible. Le refus absolu du fondamentalisme islamique doit être proclamé haut et fort par quiconque tient la vie et la liberté pour les valeurs les plus précieuses", a demandé la dirigeante d'extrême droite dans cette vidéo longue de près de trois minutes. "Regarder les choses en face, ce sera prendre le chemin d'une action efficace et protectrice. Pourquoi en est-on arrivé là ? Quel est le parcours de ces assassins ? Quelle est l'étendue des filières de l'islam radical sur notre sol ? Leurs financements ? Quels pays les soutiennent ? Les questions sont nombreuses et légitimes", d'après l'eurodéputée.

"Ce débat doit avoir lieu, rien ne doit l'entraver. Poser les bonnes questions, y apporter des réponses claires et franches, mettre en oeuvre les moyens pour protéger notre pays et nos compatriotes, c'est un droit pour tous les concitoyens et c'est surtout un devoir pour tous les politiques", a insisté Marine Le Pen.

Mercredi 7 Janvier 2015 - 20:12

Source AFP




Nouveau commentaire :
Twitter