Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Marie de Villepin se déshabille pour "Lui"


Jeudi 9 Juillet 2015 modifié le Vendredi 10 Juillet 2015 - 16:27

Pour le magazine "Lui", la fille de l'ancien Premier ministre Dominique de Villepin dévoile sa poitrine et se laisse aller à quelques confidences.




Marie de Villepin se met à nu, au propre comme au figuré. La fille de l'ancien Premier ministre se retrouve topless, une guitare à la main, à la Une du magazine masculin Lui. Si la photographie fait jaser sur les réseaux sociaux, dans les colonnes du journal, la jeune femme qualifie son acte de "féministe". "Vous mettez en avant des femmes fortes", se justifie-t-elle à la journaliste avant d'ajouter : "Si j'ai accepté de poser, c'est aussi parce que votre magazine s'inscrit dans une certaine veine française : Brigitte Bardot à La Madrague, Françoise Hardy dans l'oeuf de Dali... Vous ne m'avez pas non plus proposé de poser au Sofitel dans la suite de l'affaire DSK". Non, en effet, la séance photo a eu lieu sur les rives de l'Hudson River à New York.

Si la jeune femme de 29 ans s'affiche avec une guitare dans les bras, c'est parce que Marie de Villepin n'est pas seulement actrice et mannequin. La fille de l'homme politique se présente désormais comme musicienne. Elle confie se sentir "enfin chanteuse", même si "ça n'a pas été évident". Les notes l'accompagnent depuis longtemps. "J'ai grandi entourée de musique". Et d'évoquer les goûts de son père, ancien Premier ministre de Jacques Chirac : "Mon père, lui, il écoutait Joe Cocker, Jimi Hendrix, tous les bluesmen...".


Marie de Villepin se déshabille pour "Lui"
Un nom de famille difficile à porter

Dans l'entretien, la jeune femme se confie également sur la position de son père. "Oui, j'ai un père homme politique, connu des médias, et c'est pas toujours cool", confesse Marie de Villepin. Et pour cause, elle se souvient de certains moments où les jeunes de l'école venaient lui rappeler son statut "d'enfant de politique" : "On venait me voir pour me dire : ton père est responsable de la dissolution", se remémore-t-elle dans les colonnes du magazine.

Quelques années après, alors qu'une directrice de casting l'aborde dans la rue, la jeune fille va même mentir sur son nom de famille. Villepin devient alors Steisse, "jusqu'à ce que l'agence découvre que je leur avais menti quand il a fallu faire les papiers."
Jeudi 9 Juillet 2015 - 23:53

Source Le Point




Nouveau commentaire :
Twitter