Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Manuel Valls sonne la contre-attaque de l'exécutif contre l'UMP


Samedi 27 Octobre 2012 modifié le Dimanche 28 Octobre 2012 - 09:30




Manuel Valls sonne la contre-attaque de l'exécutif contre l'UMP
Manuel Valls, qui s'affirme comme l'homme fort du gouvernement, a lancé samedi la contre-offensive face à l'opposition qui fait au gouvernement un procès en amateurisme.

Le ministre de l'Intérieur a salué devant les militants socialistes réunis en congrès à Toulouse l'action du Premier ministre Jean-Marc Ayrault, en baisse dans les sondages et devenu la cible privilégiée de l'UMP.

"Je suis fier d'être un ministre de Jean-Marc Ayrault, qui est un Premier ministre disponible, à l'écoute, qui arbitre, qui coordonne et qui agit, et qui met en oeuvre les engagements du président de la République", a-t-il lancé à la tribune.

Avant lui, de nombreux hiérarques du parti avaient nié toute déprime militante et mis en avant le travail déjà accompli par le gouvernement, avec la mise en oeuvre d'ici la fin de l'année "de 25 des 60 propositions" de François Hollande, selon le numéro deux du PS, Guillaume Bachelay.

Jean-Marc Ayrault devait monter pour sa part à la tribune en fin de journée.

Manuel Valls a invité les militants à ne pas se laisser impressionner par "la société du spectacle qui voudrait que tout se fasse en un jour".

"Les Français sont lucides, il faudra temps", a-t-il dit, plaidant pour une action dans la durée.

"Ce ne sont pas les sondages qui font la politique du gouvernement", a-t-il insisté, en ironisant sur les "cotes de confiance, les indicateurs satisfecit, les baromètres de l'action, les baromètres de l'opinion, les baromètres du baromètre".

"Oublions quelques instants les sondages et rappelons-nous que ce ne sont pas 1.000, non pas 10.000, mais des millions de Français qui ont placé François Hollande au sommet de l'Etat", a ajouté le ministre de l'Intérieur.

Samedi 27 Octobre 2012 - 14:53

Avec agences




Nouveau commentaire :
Twitter