Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Manuel Valls dévoile un nouveau plan d’action contre la radicalisation djihadiste


Lundi 9 Mai 2016 modifié le Lundi 9 Mai 2016 - 23:09

La France va se doter d'ici à 2017 de plusieurs centres de réinsertion pour "personnes radicalisées" ou susceptibles de basculer dans le jihadisme, une décision qui témoigne de l'ampleur d'une évolution sociétale crûment mise en lumière par les attentats meurtriers de 2015.
"La lutte contre le jihadisme est sans doute le grand défi de notre génération", a souligné lundi le Premier ministre français Manuel Valls en présentant un nouveau plan de lutte contre le terrorisme.




Manuel Valls dévoile un nouveau plan d’action contre la radicalisation djihadiste
Le premier centre de réinsertion pour personnes radicalisées ou susceptibles de basculer dans le djihadisme sera mis en place cet été, a-t-il fait savoir lors d’un point de presse à l’issue d’une réunion du comité interministériel pour la prévention de la délinquance et de la radicalisation (CIPDR).

Doté d’une enveloppe de 40 millions d’euros supplémentaires d’ici 2018, ce plan de cinquante nouvelles mesures vise à doubler en deux ans les capacités de prise en charge des jeunes actifs dans les réseaux djihadistes ou susceptibles de rejoindre leurs rangs. Afin de mieux coordonner la création et le fonctionnement des structures prévues par ce plan, une cellule nationale de coordination et d’appui à l’action des préfets, des départements et des associations va être créée au sein du CIPDR, a expliqué le Premier ministre français, précisant que le comité interministériel se dotera également d’un "conseil scientifique permanent sur la radicalisation et le terrorisme" destiné à encourager la recherche, et attribuera des bourses universitaires dans ce domaine.

Ce conseil scientifique pourrait coordonner un réseau de recherche et renforcer les liens entre chercheurs et fonctionnaires de l’antiterrorisme, a-t-il dit.

Lundi 9 Mai 2016 - 16:32





Nouveau commentaire :
Twitter