Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Manuel Valls appelle le syndicat CGT à cesser les manifestations à Paris


Mercredi 15 Juin 2016 modifié le Mercredi 15 Juin 2016 - 14:36

Le Premier ministre français Manuel Valls a appelé mercredi le syndicat CGT à "ne plus organiser" de grandes manifestations à Paris après les violences qui ont fait une quarantaine de blessés la veille lors d'un rassemblement contre une réforme sociale.




Le chef du gouvernement a reproché au syndicat, en pointe de la fronde qui secoue le pays depuis plus de trois mois, une attitude "ambigüe" à l'égard des casseurs et menacé d'interdire certains défilés.

"Je demande à la CGT de ne plus organiser ce type de manifestations sur Paris et au cas par cas, car vous savez qu'on ne peut pas prononcer une interdiction générale, nous prendrons, nous, nos responsabilités", a-t-il déclaré sur la radio France Inter.

La France a connu mardi une démonstration de force contre une réforme du droit du travail avec des manifestations de masse dont la principale, à Paris, a dégénéré en nouveaux affrontements qui ont fait une quarantaine de blessés.

Les violences (jets de pierre, feux de poubelles, dégradations de commerces) ont franchi un nouveau palier mardi dans la capitale où, après avoir incendié fin mai un véhicule de police dont les occupants se sont extirpés à la hâte, des casseurs s'en sont pris aux vitres d'un hôpital pédiatrique.

Elles sont intervenues alors que les forces de l'ordre sont mises sous pression par l'Euro-2016 et un nouvel attentat jihadiste, dont ont été victimes lundi soir un policier et sa compagne près de Paris.

Deux autres journées de grèves et de manifestations partout en France sont déjà prévues pour les 23 et 28 juin.

Le Premier ministre socialiste a réaffirmé mercredi son refus catégorique de renoncer à sa réforme contestée, en faisant valoir que le texte était "le résultat d'un compromis avec les syndicats réformistes".

(Avec AFP)
Mercredi 15 Juin 2016 - 09:52





Nouveau commentaire :
Twitter