Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Manuel Valls appelle à voter pour la droite dans trois régions pour faire barrage au Front national


Lundi 7 Décembre 2015 modifié le Lundi 7 Décembre 2015 - 22:44

Le Premier ministre français Manuel Valls a appelé lundi soir à voter pour la droite dans trois régions au second tour des élections régionales, prévu dimanche prochain, pour faire barrage au parti d'extrême droite le Front national (FN), sorti vainqueur au premier tour de ce scrutin.




Invité du journal de la chaîne de télévision TF1, le Premier ministre français a affiché son soutien aux 10 candidats socialistes et radicaux en lice dans les autres régions métropolitaines, affirmant que sa famille politique pourrait s'imposer dans toutes ces régions.

Il a également critiqué la position "ni fusion, ni retrait " des listes, adoptée par le président du parti "Les Républicains" Nicolas Sarkozy, en vue du second tour.

"Quand il en va de la République, il faut être désintéressé, il faut être à la hauteur des événements. Quand on aime son pays, on n'hésite pas, on va droit au but et on appelle à voter pour Les Républicains", a affirmé le Premier ministre.

Le programme de l'extrême droite n'apporte "aucune solution", a-t-il estimé, notant qu'il faudra choisir, dimanche prochain, entre les deux visions de la France, faisant allusion au parti Les Républicains et au Parti Socialiste.

"Il y a deux conceptions de la République et de la France. Celle exigeante ( ) du rassemblement. Et puis il y a celle étriquée de l'extrême droite. L'extrême droite divise les Français, elle veut les jeter les uns contre les autres. Dimanche il va falloir choisir entre ces deux visions", a-t-il insisté.

Au premier tour des élections régionales, le Front national est arrivé en tête dans six des 13 régions que compte la nouvelle carte territoriale française. Une estimation nationale de l'institut Ipso le crédite de 27,2 % des suffrages, suivi du parti Les Républicains (27 %) et du PS (24 %).
Lundi 7 Décembre 2015 - 22:43





Nouveau commentaire :
Twitter