Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Manuel Valls annonce une batterie de mesures en faveur des jeunes


Lundi 11 Avril 2016 modifié le Lundi 11 Avril 2016 - 17:04




Manuel Valls et Myriam El Khomri ont reçu lundi à Matignon des organisations de lycéens et d'étudiants.
Manuel Valls et Myriam El Khomri ont reçu lundi à Matignon des organisations de lycéens et d'étudiants.
Le Premier ministre français Manuel Valls a annoncé lundi une batterie de mesures en faveur des jeunes et des étudiants, d'un coût estimé entre 400 et 500 millions d'euros par an.

Lors d'une réunion avec les organisations lycéennes et étudiantes, M. Valls a présenté onze mesures censées aider les jeunes les moins aisés à accéder à un diplôme, à trouver un emploi et à améliorer leur accès au logement et à la santé.

Parmi ces mesures figurent notamment le renchérissement des taxes sur le contrat à durée déterminée (CDD), pour favoriser l'embauche en contrat à durée indéterminée (CDI), la mise en oeuvre d'un quota de places dans les instituts universitaires de technologie au profit des bacheliers des filières technologiques et l'augmentation des places en brevet de technicien supérieur (BTS).

Ce plan, destiné à calmer la colère des jeunes et des lycéens dont une partie est opposée à un projet de loi de réforme du travail, porte aussi sur la création d'une aide à la recherche du premier emploi pour les jeunes diplômés, qui la toucheront pendant quatre mois.

Le gouvernement pense que 126.000 jeunes pourront la toucher à la prochaine rentrée et estime le coût de la mesure à 130 millions d'euros maximum en année pleine.

La rémunération de certains apprentis sera également améliorée en 2017, l'Etat débloquant 80 millions d'euros pour relever les minima salariaux légaux des jeunes de 16 à 20 ans.

Par ailleurs, les bourses touchées par les lycéens seront également augmentées de 10 pc à la rentrée 2016, et 25.000 bourses de 1.000 euros par an vont être créées pour des étudiants qui ne bénéficiaient jusqu'alors que de l'exonération des droits d'inscription. Pour les décrocheurs âgés de 16 à 18 ans qui reprennent des études, 12.500 bourses de 1.000 euros seront créées à la rentrée 2016.

Sur le plan des prestations sociales, le gouvernement propose la mise en place d'un droit universel à la garantie locative pour les jeunes jusqu'à 30 ans, d'un coût estimé à 100 millions d'euros par an, ainsi qu'un élargissement de l'accès à la couverture maladie universelle pour les jeunes en rupture avec leur famille.

L'exécutif a aussi annoncé la généralisation en 2017 de la "garantie jeunes", une allocation de 460 euros et un accompagnement vers la formation et l'emploi, pour "tous les jeunes en situation de précarité connaissant des difficultés d'insertion".(
Lundi 11 Avril 2016 - 13:24





Nouveau commentaire :
Twitter