Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Mali : les 2 journalistes français de RFI tués


Samedi 2 Novembre 2013 modifié le Dimanche 3 Novembre 2013 - 21:44

Les deux journalistes français de RFI enlevés au Mali ont été retrouvés morts, a annoncé samedi le ministère français des Affaires étrangères. "Claude Verlon et Ghislaine Dupont, journalistes à RFI ont été retrouvés morts au Mali", a déclaré le ministère dans un communiqué.




Mali : les 2 journalistes français de RFI tués
Les deux journalistes français de RFI enlevés au Mali ont été retrouvés morts, a annoncé samedi le ministère français des Affaires étrangères. "Claude Verlon et Ghislaine Dupont, journalistes à RFI ont été retrouvés morts au Mali", a déclaré le ministère dans un communiqué.

"Ils avaient été enlevés à Kidal par un groupe armé" et "les services de l'Etat français, en lien avec les autorités maliennes, mettent tout en oeuvre pour que la lumière soit faite le plus rapidement possible sur les circonstances de leur décès", a ajouté le Quai d'Orsay dans son communiqué.

Le président François Hollande a exprimé samedi soir dans un communiqué son "indignation" et a annoncé qu'il réunira dimanche matin les ministres concernés "pour établir précisément les conditions de ces assassinats".

Les deux journalistes se trouvaient en reportage à Kidal pour une opération spéciale de RFI au Mali prévue jeudi prochain. C'était leur deuxième mission dans cette ville, fief touareg en partie contrôlé par les rebelles. Ils s'étaient déjà rendus à Kidal en juillet pour couvrir le premier tour de l'élection présidentielle.

Alertée par un ressortissant malien vers 13h15, l'armée française a retrouvé le véhicule des ravisseurs à l'arrêt à une dizaine de kilomètres à l'est de Kidal, auprès duquel gisaient les corps, a déclaré son porte-parole.

Elle n'a établi aucun contact physique ou visuel avec ce véhicule lorsqu'il était en mouvement, a également dit l'armée.

Plusieurs médias avaient fait état d'un survol du véhicule des ravisseurs par un hélicoptère français, voire d'une intervention des forces armées françaises.

INTERVIEW DU MNLA

Ghislaine Dupont, 51 ans, et Claude Verlon, 58 ans, s'étaient rendus de nombreuses fois en Afrique ces dernières-nées, a souligné RFI dans un communiqué o la radio fait parthe de sa tristesse et de sa colère.

Ils étaient notamment allés à Kidal lors du premier tour de la récente élection présidentielle.

Les ravisseurs ont envoyé des tirs de sommation et forcé leur chauffeur à se coucher par terre, a raconté le bureau parisien de la radio.

"Ce dernier a ensuite entendu Ghislain Dupont et Claude Verlon protester et résister et c'est la dernière fois que nos journalistes ont été vus", a raconté à Paris un journaliste de RFI, qui a ensuite interrompu ses programmes en signe de deuil.

Les journalistes venaient d'interviewer un responsable des rebelles touaregs du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA). Ce dernier, chargé de la culture, a confirmé que l'enlèvement avait eu lieu à proximité de sa maison.

"Quand il sont partis, j'ai entendu un bruit bizarre dehors, je suis tout de suite allé voir et quand j'ai ouvert ma porte un homme enturbanné a braqué une arme sur moi et m'a dit "Rentretout de suite chez toi!", a déclaré Ambéry Ag Rissa, contacté par téléphone.

Samedi 2 Novembre 2013 - 19:40





Nouveau commentaire :
Twitter