Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Mali : le commando jihadiste toujours retranché dans un hôtel à Sévaré avec des d'otages, au moins 7 morts


Vendredi 7 Août 2015 modifié le Vendredi 7 Août 2015 - 23:01

Les forces de l'armée malienne encerclaient vendredi soir l'hôtel où s'est retranché un commando jihadiste avec des otages, dans la ville de Sévaré (centre), a annoncé le gouvernement malien qui fait état d'au moins sept morts au cours de cette attaque terroriste.




'Ce jour, vendredi 7 août 2015, vers 7 h, une attaque terroriste a été perpétrée à l'hôtel 'le Byblo'' à Sévaré (Région de Mopti) où est logé une partie du personnel de la MINUSMA (mission des Nations Unies pour la stabilisation du Mali, NDLR)'', indique un communiqué du gouvernement.

Lors de cette attaque, cinq soldats maliens et deux terroristes ont été tués, précise la même source, notant que 'l'hôtel attaqué par les terroristes est présentement encerclé par les Forces armées maliennes''.

Dans ce communiqué, le gouvernement malien 'condamne avec la dernière rigueur cette attaque barbare et lâche contre les paisibles citoyens et les amis du Mali présents sur le territoire national''.

Il félicite, par ailleurs, les forces armées et de sécurité pour leur intervention rapide et efficace et les encourage à ne rien ménager pour normaliser la situation et protéger les personnes et les biens. Dans un communiqué distinct, la Minusma a condamné "l'attaque terroriste à Sévaré", durant laquelle "un membre du personnel international associé de la Minusma a été tué". Elle n'a pas précisé son identité et sa nationalité.

Selon son communiqué, la mission onusienne "continue de suivre de très près le développement de la situation et de coordonner ses efforts avec les autorités maliennes et les représentants de la communauté internationale et Barkhane", force française régionale au Sahel.

A la demande du Mali, elle "a pris des dispositions pour assurer le transport d'une équipe malienne d'intervention rapide de Bamako à Sévaré, dans la région de Mopti, en renfort aux forces armées et de sécurité nationales qui sont sur les lieux", précise le texte.

La région de Mopti est à la lisière du vaste Nord malien, qui était tombée en 2012 sous la coupe de groupes extrémistes liés à Al-Qaïda.

Bien qu'ils aient été chassés des grandes agglomérations du septentrion malien par une intervention internationale conduite en 2013 par la France, ces groupes jihadistes mènent régulièrement des attaques contre les forces armées maliennes et les troupes des Nations Unies déployées dans la région.

Lundi dernier, onze soldats maliens et deux civils ont été tués au cours d'une attaque contre un camp de l'armée à Gourma Rarhous, dans la région de Tombouctou.
Vendredi 7 Août 2015 - 23:00





Nouveau commentaire :
Twitter