Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Madrid veut renforcer sa coopération avec la Mauritanie dans le domaine sécuritaire (ministre espagnol)


Mardi 20 Janvier 2015 modifié le Mardi 20 Janvier 2015 - 15:33

Le ministre espagnol de l'Intérieur, Jorge Fernandez Diaz a fait part au président mauritanien Mohamed Ould Abdelaziz de la volonté de l'Espagne d'intensifier et de diversifier la coopération bilatérale dans le domaine sécuritaire et de la lutte contre l'immigration clandestine et le trafic illicite.




A l'issue d'une audience que lui a accordée le président mauritanien mardi à Nouakchott, le ministre espagnol a précisé avoir exprimé sa gratitude au chef de l'Etat mauritanien pour le soutien de Nouakchott à la candidature de l'Espagne pour devenir membre non permanent du conseil de sécurité de l'ONU pour les deux prochaines années et pour le concours des forces de sécurité mauritaniennes dans le domaine de la lutte contre l'immigration clandestine et le trafic illicite.

M. Fernandez Diaz a, aussi, évoqué la possibilité de négocier la convention de rapatriement volontaire des immigrés clandestins se trouvant en Mauritanie, en collaboration avec l'Organisation internationale de la Migration, et l'appui des gardes côtes de la Mauritanie.

Le ministre espagnol a annoncé qu'il procédera, avec son homologue mauritanien à la signature d'un protocole d'entente dans le domaine sécuritaire et de l'appui institutionnel, visant à lutter contre l'immigration clandestine et le crime organisé, précisant que le protocole aura le statut d'un traité international entre les 2 pays.

L'Espagne envisage de célébrer le 8è anniversaire de la conférence euro-africaine sur l'immigration clandestine, en avril 2015 aux Canaries, a indiqué M. Fernandez Diaz, souhaitant un participation de haut niveau à cette rencontre.

Le ministre espagnol de l'Intérieur est arrivé, lundi soir à Nouakchott, pour une visite de travail de deux jours en Mauritanie.
Mardi 20 Janvier 2015 - 15:32





Nouveau commentaire :
Twitter