Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Madrid: Appel à l'ouverture d'une enquête sur l'affaire de Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud


Samedi 27 Novembre 2010 modifié le Samedi 27 Novembre 2010 - 07:49

Une Organisation non gouvernementale espagnole a demandé l'ouverture d'une enquête sur l'affaire de Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud, enlevé et séquestré depuis plus de deux mois, par le +polisario+.




Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud
Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud
Lors d'une conférence de presse, vendredi à Madrid, l'ONG espagnole " Femmes Sahraouies pour la démocratie et les doits humains" a demandé l'ouverture d'une enquête pour élucider le sort de ce militant, enlevé puis séquestré durant plus de 60 jours par les milices des séparatistes au seul motif d'avoir librement exprimé son opinion en faveur du projet d'autonomie. La demande de l'ONG espagnole s'inscrit dans le cadre de la campagne de solidarité internationale avec Mustapha Salma lancée récemment dans la capitale espagnole par les ONG américaines "Free my family now" (Libérez ma famille maintenant), qui milite au nom des femmes sahraouies dont les proches sont séquestrés dans les camps de Tindouf, et "Leadership Council for Human Rights ".

Au cours de cette conférence de presse organisée conjointement avec ces deux ONG, en présence du père de Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud, la présidence de l'ONG espagnole "Femmes Sahraouies pour la démocratie et les doits humains ", Aicha Rahal, a sollicité l'intervention urgente du gouvernement espagnol et des organisations de défense des droits Humains, en vue d'exercer des pressions sur "le polisario et l'Algérie" pour obtenir la libération immédiate de Mustapha Salma. Mme Rahal, a également invité, au nom des Sahraouis unionistes, les Médias espagnols à faire preuve de neutralité et d'objectivité dans leur traitement du conflit du Sahara, en se basant sur des sources dignes de foi et en vérifiant la véracité des informations et des illustrations avant leur diffusion.

Le porte-parole de l'association espagnole "Femmes Sahraouies pour la démocratie et les doits humains", Carmelo Fernando, a dénoncé, lui aussi, l'alignement aveugle des Médias espagnols qui n'ont pas pensé deux fois avant de diffuser de fausses photos pour porter atteinte au Maroc. La presse espagnole a prétendu que le démantèlement du campement de Gdeim Izik avait fait des milliers de victimes sans procéder aux vérifications et recoupages d'usage comme tout support médiatique qui se respecte, préférant se fier aux mensonges du +polisario+ et de leurs supports en Espagne, quitte à verser dans le ridicule, s'est-il insurgé.

De son côté, le président du comité d'action pour la libération de Mustapha Salma (CALMS), Mohamed Cheikh, a fait part de son étonnement du mutisme observé par les Médias espagnols concernant l'affaire de son frère qui n'a fait qu'exercer son droit à la liberté d'expression et d'opinion, un droit reconnu universellement. La responsabilité de l'Espagne est d'œuvrer pour la libération de Mustapha Salma, en exerçant des pressions sur l'Algérie et le +polisario+, a-t-il affirmé, exhortant les organisations de la société civile espagnole à se joindre à la campagne de solidarité internationale avec Mustapha Salma jusqu'à ce qu'il recouvre sa liberté et l'ensemble de ses droits y compris celui à la liberté d'expression et d'opinion.

Le président du CALMS a indiqué, dans ce contexte, que le cas de Mustapha Salma bénéficie du soutien de plusieurs organisations de la société civile de par le monde. Il a, par ailleurs, fait part de sa préoccupation quant à la situation de son frère qui subit différentes formes de tortures et de menaces pour le contraindre à renoncer à ses positions en faveur du plan d'Autonomie du Sahara proposé par le Maroc.


Samedi 27 Novembre 2010 - 07:40

Atlasinfo avec MAP




Nouveau commentaire :
Twitter