Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques





Macron applaudi par les sociaux-démocrates allemands


Dimanche 19 Mars 2017 modifié le Mardi 21 Mars 2017 - 08:51




Macron applaudi par les sociaux-démocrates allemands
Le centriste Emmanuel Macron, un des favoris de l'élection présidentielle française, a été applaudi dimanche par les militants sociaux-démocrates allemands, enthousiasmés par le binôme qu'il formerait en cas de victoires avec leur candidat Martin Schulz, challenger d'Angela Merkel aux législatives.

"Imaginez-vous : Emmanuel Macron devient président en France et Martin Schulz chancelier (en Allemagne) : tout ce que nous pourrons changer dans cette Europe!", a lancé le président sortant du SPD, Sigmar Gabriel, qui laisse sa place dimanche à la tête du parti à Martin Schulz, candidat des sociaux-démocrates aux élections législatives allemandes du 24 septembre.

La perspective d'un binôme Macron-Schulz, lancée par le vice-chancelier et chef de la diplomatie allemande, a été applaudie pendant une vingtaine de secondes par les milliers de militants sociaux-démocrates réunis dans une salle de l'est de Berlin pour un congrès extraordinaire.

Ce soutien peut paraître surprenant dans la mesure où le SPD allemand est en théorie un parti frère du Parti socialiste français, qui a désigné un autre candidat, Benoît Hamon. Ce dernier fait toutefois campagne sur une ligne nettement plus à gauche que celle des sociaux-démocrates allemands.

Emmanuel Macron, 39 ans, ancien ministre du président socialiste François Hollande, fondateur du mouvement En Marche!, est classé au centre de l'échiquier politique français.

Les enquêtes d'opinion le donnent régulièrement qualifié pour le second tour de l'élection présidentielle, au coude à coude avec la présidente du Front National, Marine Le Pen.

M. Schulz, de son côté, est lui aussi donné au coude à coude avec la chancelière conservatrice Angela Merkel.

Certains sondages le donnent même devant Mme Merkel, qui paraissait pourtant indéboulonnable il y a encore quelques mois, en dépit des critiques essuyées pour sa politique de la main tendue aux réfugiés.

Jeudi dernier, M. Macron a rencontré à Berlin la chancelière, insistant sur sa proximité avec elle sur les sujets européens et sur son attachement "au couple franco-allemand".

L'intérêt en Allemagne pour Emmanuel Macron, y compris dans les rangs du parti de la chancelière, est réel : en privé, des proches de la chancelière soulignent qu'il est selon les sondages le plus à même d'empêcher une victoire du Front National.

afp
Dimanche 19 Mars 2017 - 23:36





Nouveau commentaire :
Twitter