Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




MENA: accélération de la croissance en 2015 (BM)


Jeudi 9 Octobre 2014 modifié le Jeudi 9 Octobre 2014 - 22:40

La région du Moyen-Orient et de l'Afrique du nord (MENA) devrait connaître une croissance moyenne de 4,2 pc en 2015, en léger progrès par rapport aux années 2013 et 2014, a indiqué, jeudi, un rapport de la Banque mondiale (BM).




La croissance de l'économie pourrait même s'établir à 5,2 pc, sous réserve d'une reprise de la consommation intérieure, de l'allègement des tensions politiques en Egypte et en Tunisie, favorisant ainsi le retour des investissements, et d'un redémarrage complet de la production de pétrole en Libye, relève le rapport de suivi de la situation économique de la région MENA.

Avec sa population jeune et instruite, sa position géographique stratégique et ses ressources naturelles, la région a un incroyable potentiel, souligne le rapport, précisant qu'en Egypte, en Tunisie et au Maroc, la croissance devrait s'accélérer pour atteindre 3,1 pc, 2,7 pc et 4,6 pc respectivement.

Le document fait savoir également que les déséquilibres macroéconomiques et l'ampleur des réformes à achever, notamment en matière de subventions, sont autant d'obstacles à l'afflux d'investissements, nationaux et étrangers, qui pourraient enclencher une croissance durable.

La Banque mondiale met en garde contre plusieurs conflits qui risquent d'entraver cette croissance prévue dans la région, à cause notamment de la guerre civile en Syrie, de la prise de contrôle par l'Etat islamique (EI) de pans entiers des territoires syrien et irakien, des affrontements meurtriers à Gaza en juin et juillet derniers ou encore de l'insurrection permanente au Yémen.

Le rapport exhorte, aussi, les gouvernements des pays de la région à réduire leurs subventions à l'énergie afin d'installer "une dynamique économique créatrice d'emplois, sous-tendue par une urbanisation raisonnée et un secteur agricole productif".
Jeudi 9 Octobre 2014 - 22:37





Nouveau commentaire :
Twitter