Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 







M. Amrani: la politique africaine du Maroc s’inscrit dans une dynamique régionale nouvelle


Jeudi 15 Décembre 2016 modifié le Jeudi 15 Décembre 2016 - 23:17

Lors de sa participation au Forum « The Atlantic dialogues », initié par OCP Policy Center et le German Marshall Fund, jeudi 15 décembre 2016 à Marrakech aux côtés de M. Bernardino Leon, ancien émissaire de l’ONU pour la Libye et de M. Michael Franken, Vice-Amiral Commandant en Chef des opérations militaires de l’AFRICOM, M. Youssef Amrani, Chargé de mission au Cabinet royal a affirmé que « la politique africaine du Maroc s’inscrit dans une dynamique régionale nouvelle, qui puise son essence d’une vision royale proactive et pragmatique, qui participe de l’anticipation des enjeux qui dessineront l’Afrique de demain ».




M. Amrani: la politique africaine du Maroc s’inscrit dans une dynamique régionale nouvelle
Pour Youssef Amrani, « notre Continent fait face à des défis multiformes complexes, notamment sécuritaires, auxquels il convient d’apporter des réponses concertées et cohérentes, en développant les mécanismes appropriés pour le renforcement de la résilience des Etats africains et ce, dans le cadre d’une intégration régionale africaine ».

Selon lui « ces défis dessinent une nouvelle lecture géopolitique qui engendre des risques, mais qui peuvent se transformer en un véritable levier d’émergence, à même de permettre le développement d’un espace de prospérité, de croissance partagée et d’un co-développement durable et inclusif au profit de l’ensemble des populations.

A cet égard, Youssef Amrani a relevé que « l’engagement de SM le Roi Mohammed VI, en faveur d’une Afrique émergente, autonome et tournée vers l’avenir, se traduit par une Vision réaliste et authentique, avec comme leitmotiv : promotion de la paix et de la sécurité, l’impératif de croissance partagée et la capitalisation sur des solidarités durables, porteuses d’ouverture et de stabilité pour le Continent» ;

« Le Maroc a su promouvoir une politique africaine renouvelée, en totale rupture avec les pratiques classiques de coopération», a-t-il poursuivi, soulignant que « cette volonté politique, voulue par le Souverain, s’inscrit en parfaite adéquation avec les nouvelles réalités africaines, induites par une donne géopolitique régionale et internationale aujourd’hui encore fébrile » .

Selon Youssef Amrani « outre l’ambition d’affirmer son ancrage africain, le Maroc a la conviction profonde que l’Afrique a besoin davantage de partenariats innovant et mutuellement bénéfiques, qui s’inscriraient dans une véritable dynamique de changement et susceptibles de créer les facteurs de soutenabilité, de stabilité et de sécurité en faveur du Continent » .

Et de rappeler que « les actions, hautement portées par le Souverain, en faveur d’une Afrique émergente et apaisée, a permis d’asseoir les bases d’une dynamique de partenariat Maroc-Afrique, ancrée autour de projets stratégiques structurants au service du développement humain, à l’image du projet visant la construction du gazoduc Nigeria- Maroc, qui générera de nombreux avantages en terme d’opportunités socio-économiques, de création d’emplois et de développement dans tous ses aspects multidimensionnels, particulièrement pour les pays de la région que traversera le Gazoduc ».

Et d’ajouter « qu’outre sa portée hautement stratégique, ce gazoduc favorisera également, une meilleure intégration pour l’ensemble des pays de la région Nord-Ouest africaine, la réalisation de son indépendance énergétique et donnera une nouvelle impulsion aux multiples projets d’électrification ainsi qu’aux activités économiques et industrielles au profit des populations » .


Jeudi 15 Décembre 2016 - 19:33





Nouveau commentaire :
Twitter