Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Lutte anti-EI: Washington peaufine sa stratégie militaire (Pentagone)


Mardi 27 Octobre 2015 modifié le Mardi 27 Octobre 2015 - 21:57

Le secrétaire américain à la Défense Ashton Carter a dévoilé mardi les dernières modifications apportées à la stratégie américaine de lutte contre le groupe Etat islamique (EI) en Irak et en Syrie.




Ces modifications viseront les villes clé de Raqqa (Syrie) et Ramadi (Irak), a indiqué M. Carter lors d'une audition devant la Commission des Forces armées au Sénat américain, ajoutant que la coalition anti-EI prévoit d'intensifier sa compagne aérienne visant les positions du groupe terroriste dans les deux pays.

Il a souligné que les Etats-Unis prévoient d'apporter davantage de soutien aux rebelles syriens modérés dans leur offensive contre la ville de Raqqa, fief de l'organisation ultra-radicale.

"Tandis que l'ancienne approche consistait à former et à équiper entièrement de nouvelles forces en dehors de la Syrie, le nouveau plan vise à travailler avec les dirigeants sélectionnés des groupes qui luttent déjà contre l'EI et leur apporter un soutien aérien", a- t-il dit.

Le responsable américain, qui a fait savoir que les Etats-Unis continueront leur soutien aux forces irakiennes et combattants sunnites dans leur efforts pour reprendre la ville de Ramadi des mains des djihadistes, a relevé également que plus de raids militaires seront lancés en soutien aux forces sur le terrain.

+Le Washington Post+ avait rapporté que de hauts responsables sécuritaires américains ont recommandé au président Barack Obama de repositionner les soldats américains près des lignes d'affrontement avec l'EI en Irak et en Syrie.

Ces recommandations reflètent l'insatisfaction de Washington par rapport à la lutte contre l'EI, ainsi que l'intention du Pentagone d'élargir l'implication militaire américaine dans les conflits qui rongent des parties du monde, écrit le journal.

Depuis août dernier, les Etats-Unis mènent une campagne militaire contre l'EI en Irak et en Syrie, notamment à travers des frappes aériennes menées en coordination avec une soixantaine de pays, la formation de 12 brigades irakiennes et l'entrainement et l'équipement des opposants syriens modérés.
Mardi 27 Octobre 2015 - 21:55





Nouveau commentaire :
Twitter