Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Loi travail : Valls va recevoir "les organisations de jeunesse"


Jeudi 10 Mars 2016 modifié le Jeudi 10 Mars 2016 - 15:54

L'Unef, premier syndicat étudiant, a annoncé qu'il serait reçu à Matignon vendredi par le Premier ministre et la ministre du Travail.




Loi travail : Valls va recevoir "les organisations de jeunesse"

Au lendemain de la première manifestation contre la loi travail, garnie d'étudiants inquiets, Manuel Valls va recevoir les organisations de jeunesse. Le but ? « Continuer le dialogue avec elles », selon Najat Vallaud-Belkacem, qualifiant les manifestations de la veille de « mobilisation sérieuse qu'il faut écouter », de « participation au débat ».

« Manuel Valls et Myriam El Khomri me reçoivent demain (vendredi, Ndlr) à 10 heures à Matignon », a déclaré William Martinet, le président de l'Unef. « C'est bien qu'après une journée de mobilisation où plus de 100 000 jeunes ont manifesté, le Premier ministre se rappelle qu'il y a des jeunes dans notre pays », a-t-il insisté.

Priorité à la jeunesse


« Le gouvernement est complètement dans le dialogue [...], il va continuer à l'être », a déclaré jeudi sur France 2 la ministre de l'Éducation Najat Vallaud-Belkacem. « Il faut que chacun de ceux qui ont participé à cette mobilisation et qui ont un certain nombre d'inquiétudes à faire valoir, mais aussi des aspirations, je parle notamment de la jeunesse, puisse être entendu », a-t-elle insisté. « On a eu une petite centaine d'établissements qui ont été bloqués, il y a eu plusieurs milliers voire dizaines de milliers de jeunes qui sont sortis dans les rues, je crois qu'il faut les entendre et faire d'eux des interlocuteurs », a encore déclaré Najat Vallaud-Belkacem, rappelant que le gouvernement avait « donné la priorité à la jeunesse dans ce quinquennat ».

Il faut selon elle « démontrer [aux jeunes] en quoi les mesures qui sont déjà dans ce texte, mais qui peuvent être améliorées, sont de nature » à remédier aux dysfonctionnements du « marché du travail qui laisse dehors une large majorité de la population ». À la question de savoir ce qui selon elle peut être amélioré dans le texte, la ministre a évoqué « par exemple » le compte personnel d'activité « qui va permettre à chaque salarié de capitaliser ses droits » et représente « un progrès considérable ». « On pourrait espérer l'améliorer encore pour faire en sorte que les jeunes y trouvent leur compte », a-t-elle dit.
Jeudi 10 Mars 2016 - 12:04

Source AFP




Nouveau commentaire :
Twitter