Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Liz Taylor, la star la plus libre de sa génération est morte


Jeudi 24 Mars 2011 modifié le Jeudi 24 Mars 2011 - 12:49

Il y a des actrices qui méritent d'être traitées en Dtar et pouvaient jouer les Diva sans agacer. Elizabeth Taylor était de celles-là. Beauté incarnée, reine de glamour, Liz Taylor était la star la plus libre de sa génération.




Liz Taylor, la star la plus libre de sa génération est morte
«Ce serait très glamour d'être réincarné en l'une des énormes bagues au doigt de Liz Taylor», affirmait Andy Warhol. En 1963, l'artiste américain utilise une photo de celle qui est à l'époque la plus grande star du monde et la sérigraphie. L'image utilisée par le génie de la Factory est un portrait utilisé pour la promotion du film de Joseph Mankiewicz, Soudain, l'été dernier.

L'image devient l'un des symboles de la pop culture américaine. Liz Taylor est alors à la une des journaux, qui se délectent des anecdotes du tournage de Cléopatre, de ses caprices et de ses amours rocambolesques.

Avec la disparition d’Elizabeth Taylor, mercredi, c’est tout un pan de l’histoire hollywoodienne qui s’éteint, celui de l’âge d’or des studios. L’actrice, oscarisée à deux reprises pour La Vénus au vison et Qui a peur de Virginia Woolf, fabuleuse de sensualité et de cruauté amoureuse dans Reflets dans un œil d’or, le plus sadique des films de John Huston où elle affronte Marlon Brando, est morte mercredi à l’hôpital Cedars-Sinaï de Los Angeles à l’âge de 79 ans des suites d’une insuffisance cardiaque.

En 70 ans de carrière et près de 50 films, Elizabeth Taylor, véritable enfant de la balle qui fit sa première apparition à l’écran à l’âge de 9 ans, était le dernier Géant d’un âge d’or hollywoodien désormais révolu. Symbole du glamour et de la sensualité au cinéma, défrayant les chroniques d’un microcosme qui n’avait pas encore le nom de "people" avec son histoire passionnelle avec Richard Burton –mariage, divorce puis re-mariage- et ses huit unions matrimoniales, Elizabeth Taylor a traversé les années sans jamais perdre son aura. Cougar avant l’heure, celle qui prêta sa beauté et ses yeux violets à Cléopâtre, s’engagea dès les années 80 dans la lutte contre le Sida après le décès de son ami Rock Hudson et noua une amitié sincère avec un autre géant du spectacle américain, Michael Jackson.

Jeudi 24 Mars 2011 - 12:20





Nouveau commentaire :
Twitter