Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Livre : Dépression, la maladie du siècle ?


Jeudi 15 Avril 2010 modifié le Jeudi 15 Avril 2010 - 14:31

La progression de la dépression semble inéluctable. Selon l'Organisation mondiale de la santé, elle figurera au deuxième rang des maladies affectant l'espèce humaine en 2020.




Livre : Dépression, la maladie du siècle ?
Pourtant, certains affirment que si cette affection est aujourd'hui considérée comme "épidémique", c'est en raison des intérêts financiers des laboratoires, parce que les essais thérapeutiques sont truqués, les experts achetés, les médicaments antidépresseurs égaux aux placebos, les psychothérapies inutiles et les malades oubliés. D'autres prétendent que la dépression est une maladie de la vie entière, qu'elle est génétique, qu'il existe une diététique antidépression, que certaines plantes vaudraient des médicaments ou encore que le travail tout comme son absence rendent malade.

Pour écrire son livre Dépression, la maladie du siècle *, Alain Gérard, psychiatre et ancien chef de service adjoint à l'hôpital Sainte-Anne (Paris), s'est entouré d'experts du Cred (Collectif de réflexion sur la dépression). Ensemble ils poussent un coup de gueule et tordent le cou aux idées fausses. Ils distinguent ce qui est scientifiquement démontré du reste. Ils pointent les erreurs qui ont amené à la confusion actuelle entre la dépression et le mal-être : des erreurs dans la réflexion, car le terme de dépression recouvre des maux qui n'en relèvent pas, d'où des diagnostics et des prescriptions erronés, des erreurs dans les modèles d'analyse, les méthodes d'évaluation des thérapeutiques et les stratégies de prévention, mais également dans la formation (selon la faculté d'origine du médecin, l'approche ne sera pas la même) et dans l'information, tant à destination des médecins que du public.

Les experts du Cred expliquent, à partir des connaissances les plus actuelles, comment les neurosciences et les psychothérapies se complètent pour éviter que la maladie progresse. Au-delà de ce travail de mise au point et d'éclaircissement des idées, ils font des propositions visant à améliorer l'approche de cette maladie, tant du côté des médecins que des patients ou des pharmaciens. La dépression n'est pas une fatalité, insistent-ils. Et, mieux le premier épisode est pris en charge, plus grandes sont les chances d'éviter une récidive.

* Éditions Albin Michel, 240 pages, 16 euros
Jeudi 15 Avril 2010 - 14:26

Le Point.fr




Nouveau commentaire :
Twitter