Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Libye: un avion d'un général dissident heurte un immeuble, 2 morts dont un enfant


Mardi 2 Septembre 2014 modifié le Mardi 2 Septembre 2014 - 21:48




Un avion appartenant aux forces du général libyen dissident Khalifa Haftar a heurté un immeuble lors d'un vol de démonstration mardi à Tobrouk (est), tuant son pilote et un enfant, a indiqué un responsable des services de sécurité.

"Le pilote s'est tué lorsque son avion a heurté un immeuble lors d'un vol de démonstration", a déclaré ce responsable à l'AFP.

Le co-pilote a survécu mais un enfant a été tué et plusieurs civils ont été blessés, selon la même source.

Des témoins ont indiqué avoir vu l'avion voler à basse altitude et le feu prendre dans l'un de ses réacteurs avant de heurter l'immeuble d'habitation, mais la source de sécurité a affirmé que l'appareil avait eu une panne de son système hydraulique.

Une partie de l'immeuble a été endommagée par l'impact.

Vendredi, un autre avion des forces du général Haftar s'était écrasé dans l'est du pays et son pilote avait été tué.

L'avion s'était écrasé à al-Baïda (à 1.200 km à l'est de Tripoli), après avoir mené des frappes contre des positions de groupes islamistes à Derna, à 100 km plus à l'est. Ce crash avait été attribué à une "panne technique" par un responsable des forces de Haftar.

Le groupe jihadiste Ansar Asharia, classé "terroriste" par les Etats-Unis et les autorités libyennes, avait de son côté assuré sur des réseaux sociaux que l'avion de chasse avait été abattu par un missile tiré par ses combattants.

Le général Haftar mène depuis le 16 mai une opération contre les groupes islamistes à Benghazi. Accusé par ses détracteurs de mener un coup d'Etat, il bénéficie du soutien de plusieurs unités de l'armée régulière, dont les forces de l'armée de l'air.

Ansar Asharia contrôle une grande partie de Benghazi, deuxième ville de Libye à 1.000 km à l'est de Tripoli.

Mardi 2 Septembre 2014 - 21:47

AFP




Nouveau commentaire :
Twitter