Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Libye: tirs d'obus sur des manifestants, 5 morts et 11 blessés


Vendredi 6 Mai 2016 modifié le Samedi 7 Mai 2016 - 09:50




Des manifestants courent pour échapper à des bombardements lors d'un rassemblement sur la place el-Kich à Benghazi le 6 mai 2016, en soutien aux forces armées loyales au Parlement reconnu installé à Tobrouk, dans l'est du pays (AFP)
Des manifestants courent pour échapper à des bombardements lors d'un rassemblement sur la place el-Kich à Benghazi le 6 mai 2016, en soutien aux forces armées loyales au Parlement reconnu installé à Tobrouk, dans l'est du pays (AFP)
Cinq personnes ont été tuées vendredi et 11 autres blessées par des tirs d'obus sur un rassemblement à Benghazi dans l'est de la Libye, selon une source médicale.

"Des tirs d'obus sur un rassemblement au centre-ville de Benghazi ont fait cinq morts et 11 blessés", a déclaré à l'AFP un médecin de l'hôpital al-Jalaa.

Un journaliste de l'AFP présent sur place a vu deux corps et plusieurs blessés parmi ceux qui ont participé à ce rassemblement sur la place el-Kich à Benghazi vendredi après-midi, en soutien aux forces armées loyales au Parlement reconnu installé à Tobrouk (est) sous le commandement du controversé général Khalifa Haftar.

Une source militaire parmi ces forces a déclaré à l'AFP que "les obus étaient tirés depuis le secteur de Soug el-Hout" au nord de Benghazi, une zone sous le contrôle de groupes armés opposés aux forces loyales à Khalifa Haftar.

Benghazi, deuxième ville de Libye située à 1.000 km à l'est de la capitale Tripoli, est depuis près de deux ans le théâtre de combats sanglants entre les forces loyalistes et des groupes armés, dont les jihadistes du groupe Etat islamique et d'Ansar Asharia, proche d'Al-Qaïda.

Les forces loyales au général Haftar ont repris le contrôle de plusieurs secteurs de Benghazi mais ne parviennent toujours pas à libérer la totalité de la ville.
Vendredi 6 Mai 2016 - 21:39

Source AFP




Nouveau commentaire :
Twitter