Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Libye: six morts dans des attentats dans l'est


Mercredi 12 Novembre 2014 modifié le Mercredi 12 Novembre 2014 - 21:07

Six personnes ont été tuées mercredi dans une série d'attentats perpétrés dans l'est de la Libye, notamment dans la ville de Torbouk, où siège momentanément le Parlement élu, selon des sources des services de sécurité et de santé.




Alors que le pays est plongé dans le chaos avec des milices faisant la loi et des institutions politiques contestées, une attaque suicide a secoué le centre de Tobrouk, à 1.600 km à l'est de Tripoli, a indiqué un responsable du ministère de l'Intérieur.

"Au moins une personne a été tuée outre le kamikaze et 20 autres ont été blessées dont quatre grièvement" dans cet attentat à la voiture piégée, a indiqué un autre responsable au ministère de la Santé.

Des témoins ont affirmé que l'explosion avait été "très puissante", provoquant d'importants dégâts.

Le responsable du ministère de l'Intérieur a affirmé que l'attaque avait eu lieu loin de l'hôtel où siège le Parlement. Les mesures de sécurité ont été renforcées de crainte de nouvelles attaques, selon un député.

Le Parlement issu des élections du 25 juin, dominé par les anti-islamistes et reconnu par la communauté internationale, a rejeté la semaine dernière la décision de la Cour suprême qui a invalidé son élection.

Estimant que sa sécurité ne pouvait être assurée à Benghazi, théâtre de violences quotidiennes et où il devait initialement siéger, ce Parlement se réunit à Tobrouk.

D'autre part, cinq soldats ont succombé à l'hôpital après un attentat suicide à la voiture piégée qui a visé une base aérienne toute proche de l'aéroport d'Al-Abraq, à 1.260 km à l'est de Tripoli, ont indiqué un responsable de la sécurité et une source médicale.

Et à Benghazi, une valise remplie de larges quantités de TNT a explosé dans le centre-ville, faisant d'importants dégâts matériels, selon des témoins.

Dimanche, un double attentat la voiture piégée avait eu lieu près du nouveau siège du gouvernement à Chahat, à 1.230 km à l'est de Tripoli, alors que le Premier ministre Abdallah al-Theni rencontrait le chef de la mission de l'ONU en Libye (Unsmil), Bernardino Leon.

Le gouvernement al-Theni, reconnu par la communauté internationale, siégeait jusqu'à récemment à Tobrouk.

Depuis la chute en 2011 du régime de Mouammar Kadhafi après une révolte de huit mois, les autorités de transition ont échoué à former une armée régulière professionnelle et à asseoir leur autorité face aux milices qui ont pris le contrôle de Tripoli fin août, poussant les membres du gouvernement à la fuite.

Le chef de la mission de l'ONU à Tripoli, Bernardino Leon, a déclaré mercredi que l'organisation tentait de rapprocher les parties en conflit en Libye pour lancer un dialogue national et mettre fin à l'anarchie qui secoue le pays.

Mercredi 12 Novembre 2014 - 21:05

AFP




Nouveau commentaire :
Twitter