Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Libye: première rencontre de l'émissaire de l'ONU avec le général Haftar


Jeudi 8 Janvier 2015 modifié le Jeudi 8 Janvier 2015 - 19:44

Le chef de mission de l'ONU en Libye, Bernardino Leon, a rencontré jeudi pour la première fois le général libyen Khalifa Haftar, dont les forces combattent depuis plusieurs mois les groupes islamistes à Benghazi (est), a annoncé un député.




Libye: première rencontre de l'émissaire de l'ONU avec le général Haftar
"M. Leon a rencontré pour la première fois le général Haftar ainsi que des hauts gradés de l'armée dont le général Saqr al-Jerouchi, chef de l'armée de l'Air", a indiqué à l'AFP ce député, Tarek Saqr al-Jerouchi, précisant que la réunion avait eu lieu à al-Marj, à 1.100 km à l'est de Tripoli.

Général à la retraite et personnalité controversée, M. Haftar avait lancé en mai d'une opération baptisée "Dignité" contre les groupes armés islamistes qualifiés de "terroristes", qui contrôlent Benghazi.

Il avait été accusé dans un premier temps par les autorités de transition d'avoir mené un "coup d'Etat" mais avait ensuite reçu leur soutien après la prise de Tripoli en août par Fajr Libya, une coalition hétéroclite de milices notamment islamistes.

Il y a quatre jours, le Parlement issu des élections du 25 juin et reconnu par la communauté internationale, avait demandé au général Haftar et 129 autres officiers retraités de reprendre du service et de réintégrer l'armée loyale.

Selon le député, "le général Haftar a demandé à l'émissaire onusien la levée de l'embargo militaire imposé par l'ONU à la Libye pour pouvoir combattre les groupes terroristes".

L'ONU cherche à instaurer un dialogue entre les parties en conflit dans le pays, dirigé par deux gouvernements et Parlements rivaux, et livrée aux milices depuis le renversement de Mouammar Kadhafi au terme de huit mois de soulèvement armé en 2011.

Une réunion de dialogue prévue lundi a été reportée et aucune nouvelle date n'a encore été fixée.

Des forces loyales au général Haftar et à Abdallah al-Theni, le Premier ministre reconnu par la communauté internationale, mènent des offensives dans plusieurs zones du pays tombées aux mains des islamistes, dont Benghazi, pour tenter de les reprendre.

Le général Haftar s'appuie sur des anciens officiers de l'armée de Kadhafi et d'autres brigades de l'est libyen, dont l'unité des forces spéciales et les forces aériennes.

Jeudi 8 Janvier 2015 - 19:41





Nouveau commentaire :
Twitter