Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Libye: neuf attentats jihadistes en un jour à Syrte


Mercredi 17 Août 2016 modifié le Jeudi 18 Août 2016 - 01:29

Les forces du gouvernement libyen d'union nationale (GNA) ont indiqué mercredi que le groupe jihadiste Etat islamique (EI) avait mené, dans la seule journée de mardi, neuf attentats suicide pour tenter de maintenir ses positions dans un quartier qu'il a finalement perdu.

Source AFP




Les combats qui se sont déroulés mardi à Syrte (450 km à l'est de Tripoli) ont fait neuf morts et 82 blessés parmi les forces du GNA, selon un bilan communiqué à l'AFP par Rida Issa, porte-parole du centre de presse des forces progouvernementales.

Lors de ces affrontements, les jihadistes ont intensifié leur recours aux attentats suicide dans l'espoir de maintenir des positions dans le quartier n°2, qu'ils ont finalement perdu en fin de journée.

En une journée, les forces pro-GNA ont fait face à neuf kamikazes avec "cinq voitures, une moto et trois ceintures explosives", selon le centre de presse de ces forces qui a publié de nombreuses photos des corps des jihadistes.

Mardi, alors que les pro-GNA avançaient vers un des derniers quartiers où sont retranchés les jihadistes, un homme a fait exploser son véhicule à une dizaine de mètres d'un rassemblement de soldats et de journalistes. Plusieurs personnes ont été blessées, selon un photographe de l'AFP.

Les forces du GNA, qui tentent avec l'opération militaire lancée le 12 mai de reprendre ce principal fief de l'EI situé dans le centre-nord de la Libye, avaient annoncé la reprise mardi de l'un des derniers secteurs tenus par l'EI.

La reprise la semaine dernière du QG des jihadistes situé dans le centre Ouagadougou, un imposant bâtiment érigé par l'ex-dictateur Mouammar Kadhafi pour accueillir sommets et conférences, a dynamisé les forces loyalistes.

Aidées par des bombardements aériens des Etats-Unis depuis le 1er août, elles ont enregistré d'importants succès ces derniers jours en chassant les jihadistes de leur QG, au centre-ville, de l'université puis du bâtiment de la radio.

Selon le commandement américain en Afrique (AFRICOM), l'aviation américaine a mené 48 frappes depuis le début de son intervention dans la bataille de Syrte.
Mercredi 17 Août 2016 - 15:50





Nouveau commentaire :
Twitter