Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Libye: le gouvernement soutient le dialogue organisé par l'ONU mardi


Vendredi 5 Décembre 2014 modifié le Vendredi 5 Décembre 2014 - 16:14

Le gouvernement libyen reconnu par la communauté internationale a exprimé son soutien à une nouvelle réunion de dialogue qui sera organisée mardi par l'ONU entre des protagonistes de la crise libyenne, pour tenter de mettre fin aux violences.




Une première rencontre avait réuni des membres rivaux du Parlement reconnu par la communauté internationale, fin septembre à Ghadamès (600 km au sud-ouest de Tripoli), mais ces négociations n'avaient pas donné de résultats.

"Je me réjouis de la tenue de la seconde réunion de Ghadamès", a déclaré à l'AFP le ministre des Affaires étrangères du gouvernement libyen reconnu, Mohamed al-Dairi, jeudi soir à Khartoum.

Le gouvernement "exprime (son) soutien aux efforts de Bernardino (Leon)", le représentant spécial de l'ONU en Libye, qui chapeaute les pourparlers, a ajouté M. Dairi.

Il se trouvait à Khartoum pour une réunion sur la crise libyenne rassemblant des représentants de l'Algérie, du Tchad, de l'Egypte, de la Tunisie et du Soudan, qui ont également annoncé leur soutien aux pourparlers.

M. Dairi a en outre souhaité que la réunion de mardi permette "d'arriver à un gouvernement d'unité nationale pour gérer la période de transition" en Libye, en proie à l'anarchie et aux violences depuis la chute de Mouammar Kadhafi en 2011.

Le gouvernement reconnu par la communauté internationale siège dans l'est libyen à cause des violences et sa légitimité est disputée par un exécutif parallèle qui s'est installé à Tripoli sous l'impulsion de Fajr Libya, coalition de milices principalement islamistes qui a pris le contrôle de la capitale libyenne cet été.

Une réunion pour les formations militaires et les groupes armés libyens, distincte de celle organisée par l'ONU avec des représentants politiques, aura également lieu, a par ailleurs indiqué Mohamed al-Dairi à Khartoum, sans toutefois spécifier qui y prendrait part.
Vendredi 5 Décembre 2014 - 16:13

AFP




Nouveau commentaire :
Twitter