Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Libye : lancement imminent par la CPI d'un mandat d'arrêt contre Kadhafi (Frattini)


Vendredi 13 Mai 2011 modifié le Vendredi 13 Mai 2011 - 13:54




Kadhafi à la télévision libyenne, mercredi 11 mai.
Kadhafi à la télévision libyenne, mercredi 11 mai.
Le ministre italien des Affaires étrangères, Franco Frattini, a qualifié, jeudi soir, de "probable" le lancement à "la fin de ce mois" par la Cour pénale internationale (CPI) d'un mandat d'arrêt contre le colonel Moammar Kadhafi.

Réitérant des propos tenus la veille sur une radio publique, Frattini a estimé que la fin du mois de mai représentait une date-butoir pour Kadhafi pour choisir une autre issue, l'exil notamment, car après le lancement d'un mandat d'arrêt, la situation changera.

"Selon toutes les probabilités, le procureur de la Cour pénale internationale émettra, des mandats d'arrêt contre le colonel Kadhafi et certains membres de son régime, peut-être des membres de sa famille", a indiqué le ministre qui intervenait lors d'un meeting électoral à Cagliari, en Sardaigne.

"A partir de ce moment il ne sera plus possible d'imaginer une sortie de scène du pouvoir et du pays" de Kadhafi "et il est évident qu'après le lancement du mandat d'arrêt, toute la communauté internationale aurait l'obligation juridique, et non militaire, de le poursuivre ", a-t-il souligné.

Mercredi, Frattini avait déjà soutenu que Kadhafi avait "jusqu'à fin mai pour trouver un accord" avec la communauté internationale et s'exiler avant que ne tombe le couperet d'un mandat d'arrêt de la CPI.

"Il est clair que si le mandat d'arrêt international était lancé, il serait beaucoup plus difficile de trouver un arrangement pour le colonel et sa famille", avait-il insisté.

Le ministre avait fait état, à cet égard, de la disponibilité, exprimée ces dernières semaines par certains pays, d'accueillir le colonel Kadhafi, sans toutefois donner d'indications sur les pays en question.

"Les nombreuses défections (dans son entourage) montrent que probablement nous sommes vraiment arrivés à un tournant" dans le conflit, avait-il fait remarquer.

Les propos tenus par le chef de la diplomatie italienne interviennent alors que des informations en provenance de Libye font état de mouvement imminent des insurgés en direction de Zliten, avec en ligne de mire Tripoli, à 200 km à l'ouest.

Des frappes aériennes de l'Otan avaient touché jeudi le complexe résidentiel du colonel Kadhafi dans la zone de Bab al-Aziziya à Tripoli, faisant trois morts et 27 blessés, selon un porte-parole du gouvernement.

Depuis le début de la révolte mi-février, les violences ont fait des milliers de morts selon le procureur de la CPI, et poussé près de 750.000 personnes à fuir, selon l'ONU.


Vendredi 13 Mai 2011 - 11:46





Nouveau commentaire :
Twitter