Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Libye: des forces pro-gouvernementales avancent à Benghazi face aux islamistes


Samedi 1 Novembre 2014 modifié le Samedi 1 Novembre 2014 - 21:39

Des forces pro-gouvernementales ont repris aux islamistes des quartiers de Benghazi, la deuxième ville de Libye, après 24 heures de combats qui ont fait 36 morts, selon des sources militaires et médicales.




Ces forces se sont emparées de quartiers du sud et de l'est de Benghazi (est de la Libye), reprenant notamment le contrôle de camps militaires tombés en juillet aux mains des groupes islamistes, selon les sources militaires.

Un porte-parole de l'unité des forces spéciales a fait état d'une "avancée depuis le sud-est de la ville où est situé l'aéroport". L'unité a repris le contrôle de son quartier général sur la route de l'aéroport, dans la région de Bouatni.

De son côté, le porte-parole du chef d'état-major, le colonel Ahmed al-Mesmari, a indiqué que l'est de la ville était sous le "contrôle total de l'armée", faisant état d'"une avancée" depuis le sud de Benghazi.

Les forces loyales au général à la retraite Khalifa Haftar et aux forces régulières, appuyées par des civils armés, ont pris d'assaut plusieurs maisons appartenant à des islamistes, détruisant certaines d'entre elles, selon des témoins.

Des raids aériens ont été en outre menés sur les quartiers d'al-Lithi, al-Sabiri et al-Gawarcha, fiefs des islamistes, dans l'ouest de la ville.

Les combats ont fait au moins 36 morts en 24 heures, selon des sources médicales, portant le bilan des affrontements à 254 morts depuis le lancement à la mi-octobre d'une nouvelle offensive des forces du général Haftar, appuyées par l'armée, contre les groupes islamistes, qualifiés de "terroristes".

Ces groupes, dont les radicaux d'Ansar Asharia, s'étaient emparés en juillet de la quasi-totalité de la ville de Benghazi et en ont chassé les forces régulières, en réponse à une opération "anti-terroriste" lancée en mai par le général Haftar.

Depuis mercredi, des combats de rues opposent islamistes et forces pro-gouvernementales dans plusieurs quartiers. Des témoins ont fait état de la présence des forces gouvernementales dans plusieurs parties de la ville pour la première fois depuis juillet.

Depuis la chute en 2011 du régime de Mouammar Kadhafi après une révolte de huit mois, les autorités de transition ont échoué à former une armée régulière professionnelle et à asseoir leur autorité sur un nombre de milices notamment islamistes qui font la loi. Celles-ci ont pris le contrôle de la capitale Tripoli fin août, poussant les membres du gouvernement à la fuite.
Samedi 1 Novembre 2014 - 21:38

Source AFP




Nouveau commentaire :
Twitter